Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le projet LIS ancre la recherche d’ArcelorMittal en Lorraine

, , , ,

Publié le

Le comité de Suivi sur Florange a présenté lundi 22 avril un programme de recherche sur la fabrication d’acier à faible impact plus ambitieux que ne le prévoyaient les accords passés entre l’Etat et ArcelorMittal en janvier. LIS (Low impact Steelmaking) mobilisera 32 millions d’euros, essentiellement en Lorraine. Rien ne garantit en revanche que les applications industrielles s’effectueront à Florange.

Le projet LIS ancre la recherche d’ArcelorMittal en Lorraine
François Marzorati – Président du comité de suivi ArcelorMittal Florange
© Pascale Braun - Usine Nouvelle

"Nous allons enfin pouvoir parler de Florange en termes positifs. Avec un investissement public-privé de 32 millions d’euros, le projet LIS dépasse largement les accords initiaux et permettront de recentrer la recherche sur la réduction du CO2 en Lorraine", a annoncé François Marzorati, président du comité de suivi des engagements entre ArcelorMittal et l’Etat, à l’issue d’une réunion de travail à la cité administrative de Metz, lundi 22 avril.

Le financement du programme se répartira entre 13 millions d’euros apportés par la recherche-développement d’ArcelorMittal, 15 millions d’euros provenant de l’Ademe et 4 millions d’euros partagés entre les différents acteurs privés du projet. "Doublement innovant, le projet LIS vise à créer des modules technologiques permettant soit de diminuer le CO2 émis, soit de le valoriser. La recherche sera portée à 60 % par les laboratoires lorrains. Nous nous donnons six ans pour évaluer ses résultats. Il est trop tôt pour dire si ses applications pourront permettre de redémarrer un haut-fourneau à Florange", explique Henri-Pierre Orsoni, directeur des zones Atlantique et Lorraine d’ArcelorMittal.

"On ne s’est pas battus pour Dunkerque"

LIS enterre définitivement Ulcos, qui prévoyait le captage et l’enfouissement du CO2, mais ouvre des perspectives inédites de valorisation du gaz soit en l’injectant dans des minerais, soit en utilisant des micro-organismes pour en extraire des substances chimiques. Le projet consacre le centre de recherches d’ArcelorMittal à Maizières-les-Metz comme pôle d’excellence de la fabrication d’acier propre et valorise la toute jeune université de Lorraine.

Ses applications pourraient s’appliquer non seulement à la sidérurgie, mais aussi à l’ensemble des industries productrices de CO2. Mais les pilotes expérimentaux pourraient bien être testés sur les sites d’ArcelorMittal à Dunkerque (Nord), faute de haut fourneau en activité en Lorraine.

"Nous ne nous sommes pas battus pour que ça se fasse ailleurs", lance un sidérurgiste CFDT, désormais seul syndicat à participer aux négociations. "32 millions d’euros viennent de tomber dans l’escarcelle lorraine, et nous le devons à notre mobilisation. Mais nous ne croyons pas à un délai de six ans. Nous demandons l’assurance que la recherche trouvera son application à Florange et nous espérons revoir couler de la fonte dans la vallée de la Fensch", complète Edouard Martin, leader CFDT d’ArcelorMittal.

Pascale Braun
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle