Le projet fou d'une île artificielle produisant de l'énergie verte pour 80 millions d'européens

Les opérateurs de réseaux électriques TenneT (Pays Bas / Allemagne) et Energinet (Danemark) ont annoncé la signature prochaine, le jeudi 23 mars à Bruxelles, d’un protocole d’accord pour développer une plate-forme offshore de production d’électricité renouvelable en Mer du Nord. Ces éoliennes et ces panneaux photovoltaïques nécessiteront la construction d’une à plusieurs îles artificielles. Capacité de production annoncée : 70 000 à 100 000 mégawatts à terme.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le projet fou d'une île artificielle produisant de l'énergie verte pour 80 millions d'européens
Les opérateurs de réseaux électrique TenneT et Energinet présentent en vidéo le projet d'île artificielle du projet North Sea Power Hub

La réponse aux enjeux climatiques de la COP21 en Europe pourrait venir d’une île artificielle en pleine mer du Nord. En effet, les opérateurs de réseaux électriques TenneT (Pays Bas / Allemagne) et Energinet (Danemark), signeront, jeudi 23 mars à Bruxelles, un accord de coopération visant à développer le North Sea Wind Power Hub, une plate-forme de production d’électricité renouvelable et d’échange de capacités.

Le projet prévoit la construction d’une, voire plusieurs îles, nommées Power Link Islands, sur les bancs de sable de Dogger Bank, à une centaine de kilomètres à l'est du Royaume-Uni. Les îles permettraient de regrouper la production de champs éoliens offshores à travers la mer du Nord et de la distribuer au Royaume-Uni, en Belgique, aux Pays Bas, en Allemagne, au Danemark et en Norvège. Le promotteurs imaginent une puissance entre 70 000 et 100 000 MW alimentant un bassin de 80 millions d'habitants. Cette projection semble extrêmement optimiste. A titre de comparaison, l'ensemble du parc nucléaire français, composé de 58 réacteurs répartis sur 19 sites, produit 63 100 MW.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le site géographique a été retenu pour son exposition aux vents, la faible profondeur des fonds marins et sa situation centrale dans la mer du Nord.

La mer du Nord contre le réchauffement climatique

L’augmentation de la part d’énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial représente un facteur clé de succès dans l’atteinte des objectifs de la COP21. La limitation du réchauffement climatique, à 2°C, d’ici 2100, passe par une optimisation du prix de revient du mégawatt d'origine rneouvelable. Le North Sea Wind Power Hud est censé répondre à ce besoin.

“Les éoliennes marines se sont montrées, ces dernières années, de plus en plus compétitives et il est important pour nous d’aller plus loin dans la réduction de leur coût de raccordement et d’interconnexion au réseau de distribution. Nous avons besoin de projets innovants de grande envergure pour permettre à l’énergie éolienne de jouer un rôle plus important dans notre approvisionnement énergétique futur”, confirme Peder Østermark Andreasen, le PDG d'Energinet.

Pour TenneT et Energinet, la construction de l’île artificielle est le point de départ d’une coopération européenne visant à développer l’exploitation d’énergies renouvelables dans la mer du Nord jusqu’en 2050. Des discussions avec d’autres acteurs, tant opérateurs de réseau que sociétés d’infrastructures, sont en cours afin de constituer le consortium qui sera en charge de la réalisation du North Sea Wind Power Hub.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS