Le projet européen de Sabic tombe à l'eau

Partager

Le pétrochimiste saoudien Sabic abandonne son projet de doubler, pour un milliard d'euro, les capacités de son unité pétrochimique de Gellen (Pays Bas) pour les porter en 2009 à un million de tonnes de propylène et éthylène. Raison évoquée : l'augmentation du coût de l'ingénierie et de la construction.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS