Le projet de loi sur les marchés numériques durci par les eurodéputés

par Foo Yun Chee
Partager
Le projet de loi sur les marchés numériques durci par les eurodéputés
Le projet de législation européenne sur les marchés numériques (Digital Markets Act), visant à renforcer la régulation des grandes entreprises du secteur, a été durci mardi en commission au Parlement européen, ce dont s'est félicitée Margrethe Vestager (photo). /Photo prise le 18 novembre 2021/REUTERS/Yves Herman

STRASBOURG (Reuters) - Le projet de législation européenne sur les marchés numériques (Digital Markets Act), visant à renforcer la régulation des grandes entreprises du secteur, a été durci mardi en commission au Parlement européen, ce dont s'est félicitée Margrethe Vestager.

La vice-présidente de la Commission européenne chargée de la concurrence a présenté le 15 décembre dernier un ensemble de nouvelles règles - regroupées dans deux projets de loi, Digital Markets Act et Digital Services Act - visant les grandes entreprises du numérique désignées comme "contrôleurs d'accès".

Selon la définition établie par l'exécutif européen, les "contrôleurs d'accès" affichent au moins un chiffre d'affaires de 8 milliards d'euros et une capitalisation boursière de 80 milliards d'euros, ce qui englobe notamment les "Gafam" Amazon, Apple, Facebook, Google et Microsoft.

Par 42 voix pour, deux voix contre et une abstention, la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs a adopté une position plus dure, qui classerait aussi comme "contrôleurs d'accès" le site booking.com, le chinois Alibaba ou le distributeur en ligne allemand Zalando.

La commission propose d'élargir la DMA aux navigateurs web, aux assistants virtuels et aux télévisions connectées, en plus des services d’intermédiation en ligne, des réseaux sociaux, des moteurs de recherche, des systèmes d’exploitation, des services de publicité en ligne, de l’informatique en nuage et des services de partage de vidéos déjà ciblés par Vestager.

Elle souhaite également que la Commission européenne puisse restreindre les acquisitions des contrôleurs d’accès dans des domaines relevant de la DMA, afin de remédier ou de prévenir d’autres atteintes au marché intérieur. Les contrôleurs d’accès seront également obligés d’informer la Commission de tout projet de concentration de marché, a-t-elle souligné.

Les publicités ciblées seront autorisées avec le consentement éclairé explicite et renouvelé des utilisateurs, mais bannies pour les mineurs.

Le non-respect de ces règles entraînerait des amendes représentant pas moins de 4% et n’excédant pas 20% du chiffre d’affaires mondial durant l’exercice précédent, ont ajouté les députés européens, au-delà des 10% proposés par la vice-présidente de la Commission.

"Nous ne voulons pas que les grandes entreprises deviennent de plus en plus grandes sans s’améliorer et aux dépens des consommateurs et de l’économie européenne dans son ensemble", a déclaré le rapporteur de la proposition, l'eurodéputé conservateur Andreas Schwab.

"Très bonne nouvelle", a tweeté Margrethe Vestager en réaction à cette proposition. "Le vote d'aujourd'hui nous rapproche un peu plus de l'adoption de la DMA. Un pas de plus vers un marché tech libre, juste et compétitif où tous les acteurs ont une chance d'entrer."

Pour être mises en oeuvre, ces règles devront encore être approuvées par le Parlement européen en séance plénière et par les pays membres.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS