Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le projet d'extension du terminal méthanier de Montoir se réchauffe

, , ,

Publié le

Investissement

Elengy devrait lancer début 2011 un nouvel appel à souscriptions auprès des énergéticiens susceptibles d’utiliser de nouvelles capacités sur le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique). La filiale de GDF-Suez, gestionnaire de cette infrastructure, décidera ensuite si elle lance ou pas le projet d’extension du terminal.

L’investissement s’élèverait à 130 millions d'euros pour passer de 10 à 12,5 milliards de mètres cubes. Il faudrait pour cela installer une nouvelle pomperie d’eau, deux regazéifieurs à ruissellement d’eau de Loire et remplacer une pompe GNL haute pression.

Pour passer de 12,5 à 16 milliards de m3, l’investissement s’élèverait à 350 millions d'euros. Il faudrait alors construire un nouveau réservoir, installer deux pompes GNL haute pression, une nouvelle pompe d’eau de Loire et quatre regazéifieurs.

Elengy dispose des autorisations administratives pour la première phase. Plusieurs facteurs plaident en faveur du projet. Début 2010, dans le cadre de l’ouverture des marchés, la Communauté européenne a demandé à Elengy de mettre sur le marché deux lots d’1 milliard de mètres cubes, soit 20 % des capacités du terminal. GasNatural a réservé à lui-seul 1 milliard de mètres cubes  sur dix ans et, avec ses autres clients (Essent, Total, Dong, Eon…), le terminal est pleinement réservé jusqu’en 2014. Au-delà, de 2015 à 2019, il est réservé à 87 %.

Dix-sept clients ont signé un accord cadre ou réservé des capacités sur le site. Pour se décider, Elengy examine perspective de marché en Europe mais aussi les projets concurrents dont celui d’EDF à Dunkerque. Montoir dispose d’atouts significatifs : des installations existantes et bien entretenue, une situation privilégiée sur la façade Atlantique (notamment pour recevoir le GNL du Qatar) et un site de 70 hectares conçu dès l’origine pour des extensions.

De notre correspondant en Pays de la Loire, Emmanuel Guimard


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle