Le projet d'AstraZeneca de casser sa tirelire pour Alexion ne convainc pas les investisseurs

L'action AstraZeneca perdait près de 5% lundi 14 décembre matin à la Bourse de Londres après l'annonce par le groupe pharmaceutique du rachat du laboratoire américain Alexion Pharmaceuticals, l'une des plus grosses acquisitions conclues cette année tous secteurs confondus.

Partager
Le projet d'AstraZeneca de casser sa tirelire pour Alexion ne convainc pas les investisseurs
En s'emparant du laboratoire américain Alexion Pharmaceuticals, AstraZeneca veut réaliser l'une des plus grosses acquisitions cette année, tous secteurs confondus.

Il entend réaliser l'une des plus grosses acquisitions conclues cette année tous secteurs confondus. Le projet présenté samedi 12 décembre par AstraZeneca d'acquérir l'entreprise américaine de biotechnologie Alexion pour une valeur de 39 milliards de dollars (32,2 milliards d'euros) prévoit que les actionnaires d'Alexion reçoivent 60 dollars en numéraire et environ 115 autres en actions, soit une prime de plus de 50 dollars par titre.

A LIRE AUSSI

AstraZeneca achète la biotech Alexion pour 39 milliards de dollars

Ce rachat, qui doit permettre à AstraZeneca de se développer sur le segment des maladies rares et celui de l'immunologie, a été conclu à l'issue de discussions exclusives et aucun autre candidat au rachat n'a été impliqué, a précisé le directeur général du groupe, Pascal Soriot.

La capitalisation boursière du groupe amputée

L'action AstraZeneca perdait 4,95% à 7.760 pence vers 10h20 GMT lundi 14 décembre matin à la Bourse de Londres, soit l'une des plus fortes baisses de l'indice européen Stoxx 600, alors en hausse de 0,88%. Il est tombé en début de séance à 7.410 pence, son plus bas niveau depuis la mi-mars. Cette baisse ampute de près de cinq milliards de livres sterling (5,52 milliards d'euros) la capitalisation boursière du groupe, ramenée autour de 102 milliards de livres.

La valeur boursière d'AstraZeneca accuse désormais un repli de 23% par rapport à son pic de juillet, ce qui s'explique en partie par l'avance prise par ses concurrents Pfizer et Moderna dans la course aux vaccins contre le coronavirus. Pour les analystes de Credit Suisse, le prix annoncé est "raisonnable" mais d'autres candidats au rachat peuvent émerger et faire monter les enchères.

Ceux de deux autres intermédiaires, Cowen et Liberum, jugent quant à eux le montant de l'opération respectivement "considérable" et "lourd", tout en soulignant la qualité des actifs d'Alexion.

Avec Reuters (Pushkala Aripaka et Aniruddha Ghosh à Bangalore, version française Marc Angrand)

0 Commentaire

Le projet d'AstraZeneca de casser sa tirelire pour Alexion ne convainc pas les investisseurs

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS