Le projet Chtokman reporté pour Gazprom, Total et Statoil ?

Dans un contexte de désaccord entre les partenaires du consortium créé pour exploiter le champ gazier de Chtokman, en Russie, le projet semble, pour l'heure, au point mort.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le projet Chtokman reporté pour Gazprom, Total et Statoil ?

Enième rebondissement dans le dossier Chtokman : selon une source du groupe Gazprom contactée par l'AFP, "la décision d'investissement est reportée à une date indéterminée".

Gazprom, le français Total et le norvégien Statoil, les trois partenaires du projet, auraient en effet convenu que le projet était trop coûteux pour l'heure, selon des informations de presse citant Vsevolod Tcherepanov, membre du directoire de Gazprom.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En 2007, Total était choisi pour participer au développement du gigantesque projet avec Gazprom.

Début 2010, dans une atmosphère d'excédents de production gazière et de récession économique, l'Oli & Gas Journal annonçait que les partenaires décidaient de retarder de 3 ans la mise en exploitation du gisement, soit 2016 pour la distribution par pipeline, et 2017 sous forme liquéfiée (GNL).

En juin dernier, le président de Gazprom France, Iouri Virobian, déclarait quant à lui que la décision finale d'investissement du consortium était "proche" sur un début d'exploitation du champ gazier de Chtokman.

Contacté par l'AFP, Total s'est refusé à tout commentaire. Le groupe français a récemment réitéré son intérêt pour le projet.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS