Le projet Biorescue de valorisation du compost de champignons s’achève

Partager
Le projet Biorescue de valorisation du compost de champignons s’achève

Le projet Biorescue, fondé par BBI JU under Horizon 2020 et démarré en 2016, s’est achevé en août 2019. Le programme avait pour objectif de développer une bioraffinerie ayant vocation à transformer le compost des cultures de champignons en produits chimiques biosourcés tels que des pesticides naturels. Ce projet européen de 3,7 millions d’euros a réuni l’Espagne – coordinatrice du projet – l’Italie, l’Irlande, la Finlande, les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Des champignons de Paris aux shiitakes, la production de champignons est une des cultures agricoles majeures, et leur culture produit donc une grande quantité de compost, créant ainsi des coûts supplémentaires et des problèmes de logistiques pour les agriculteurs. « La production totale de champignons frais en Europe est d’environ 1 million de tonnes par an. Et environ 3 tonnes de compost sont produites pour chaque tonne de champignons récoltée », a expliqué Inés del Campo, coordinatrice du projet Biorescue au CENER, le centre national espagnol des énergies renouvelables. Ce projet permet donc de récolter ces déchets et de les convertir en produits à plus haute valeur ajoutée.

La bioraffinerie développée par ce projet permettra d’extraire des composants organiques des fractions liquides et solides du compost de champignon – ainsi que d’autres matières premières agricoles. Ces composés permettent ensuite de produire des engrais, des pesticides écologiques, des enveloppes et des capsules naturelles pour les médicaments, et ce en remplacement des dérivés de matières premières fossiles. « Les bioproduits développés par le projet Biorescue seront capables de remplacer de nombreux produits à base de ressources fossiles actuellement sur le marché et de générer de nouvelles sources de revenus pour les producteurs de champignons ainsi que pour les fournisseurs de matières premières et d’équipements du secteur », a déclaré Inés del Campo. En effet, les résultats du projet sont très prometteurs.

Des résultats prometteurs

Les produits issus du projet Biorescue ont une valeur marchande élevée et permettent de réduire de 30 millions d’euros par an le coût de l’élimination du compost de champignons, en plus de créer des emplois tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Les biopesticides produits grâce à ce compost ont été testé avec succès : des bactéries métabolisent les sucres contenus dans le compost en protéines cristal qui ont un effet insecticides, en particulier sur les lépidoptères. La société MetGen, partenaire du projet, a, quant à elle, mis au point un cocktail enzymatique permettant de réduire de 20 % le temps et la quantité d’enzymes nécessaire pour l’hydrolyse des sucres. De plus, ces enzymes peuvent survivre dans des environnements industriels difficiles, offrant ainsi de nouvelles possibilités d’application. Toujours dans le domaine enzymatique, des chercheur de l’université de Naples ont, grâce à ce projet, séquencé l’ADN des bactéries et modifié la séquence codant pour le gène de la cellulase, et ainsi mis au point 13 enzymes cellulases modifiées présentant un rendement d’hydrolyse du sucre 2 à 4 fois supérieur à celui d’origine. Enfin, des chercheurs de l’Institut Max Planck (Allemagne) ont mis au point des composés chimiques (nanoporteurs) à partir des « déchets » de champignons, permettant de traiter l’esca, pour laquelle aucun traitement n’a été trouvé. Ces nanoporteurs ont été testés dans les vignobles de Riesling : ce traitement, qui ne cible que le champignon responsable de la maladie, a permis une diminution des symptômes de la maladie dans les zones traitées.

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS