Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le programme 777X de Boeing a du retard, selon le patron de Qatar Airways

, , , ,

Publié le , mis à jour le 02/05/2018 À 19H00

Qatar Airways, l'un des clients de Boeing, estime que le programme 777X de l'avionneur américain est en retard. Une façon habile de lui mettre une (amicale) pression...

Le programme 777X de Boeing a du retard, selon le patron de Qatar Airways
Le programme 777X de Boeing est confronté à des retards mais l'avionneur américain devrait les rattraper et livrer les premiers exemplaires de l'appareil à temps en 2020, a déclaré mercredi le directeur de Qatar Airways, Akbar al Baker (photo). /Photo prise le 25 avril 2018/REUTERS/Murad Sezer
© MURAD SEZER

Le programme 777X de Boeing est confronté à des retards mais l'avionneur américain devrait les rattraper et livrer les premiers exemplaires de l'appareil à temps en 2020, a déclaré ce 2 mai le directeur de Qatar Airways, Akbar al Baker.

"Je pense que Boeing est en retard de quelques mois, mais il reste encore du temps et il va rattraper son retard", a-t-il dit. "Tout nouveau programme d'avion connaîtra toujours des contre-temps mais il reste encore du temps pour ce qui concerne la livraison car la première est prévue en 2020 (...) Je pense que l'avion sera livré dans les délais sauf s'il y a des problèmes de certification", a-t-il ajouté.

les essais en vol du moteur ont débuté

Le 777-9, un avion de 406 sièges, constitue le principal modèle d'une famille de deux appareils appelée 777X, qui vise le marché des "mini-jumbo" dominé par Airbus avec ses A350-1000, un appareil bi-moteur de 365 places. Le directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg, a dit la semaine dernière aux analystes que le 777X était en bonne voie pour une livraison comme prévu en 2020 à Emirates.

Le mois dernier, General Electric a dit avoir lancé les essais en vol du nouveau moteur E9X, conçu pour le 777X, après des retards initiaux provoqués par des problèmes techniques.

Eric Lindblad, le responsable du programme de développement du 777X, a déclaré à Reuters en mars que Boeing avait réorganisé les tests pour éviter d'être retardé par ces problèmes.

Avec Reuters (Sarah Young, Tim Hepher ; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

03/05/2018 - 06h48 -

"Le marché des mini jumbo Un marché dominé par Airbus" 1ere fois que j'entends parler de ce terme et 1ere fois que j'entends parler de domination d'Airbus avec son A350-1000
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus