Le programme 777X de Boeing a du retard, selon le patron de Qatar Airways

Qatar Airways, l'un des clients de Boeing, estime que le programme 777X de l'avionneur américain est en retard. Une façon habile de lui mettre une (amicale) pression...

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le programme 777X de Boeing a du retard, selon le patron de Qatar Airways
Le programme 777X de Boeing est confronté à des retards mais l'avionneur américain devrait les rattraper et livrer les premiers exemplaires de l'appareil à temps en 2020, a déclaré mercredi le directeur de Qatar Airways, Akbar al Baker (photo). /Photo prise le 25 avril 2018/REUTERS/Murad Sezer

Le programme 777X de Boeing est confronté à des retards mais l'avionneur américain devrait les rattraper et livrer les premiers exemplaires de l'appareil à temps en 2020, a déclaré ce 2 mai le directeur de Qatar Airways, Akbar al Baker.

"Je pense que Boeing est en retard de quelques mois, mais il reste encore du temps et il va rattraper son retard", a-t-il dit. "Tout nouveau programme d'avion connaîtra toujours des contre-temps mais il reste encore du temps pour ce qui concerne la livraison car la première est prévue en 2020 (...) Je pense que l'avion sera livré dans les délais sauf s'il y a des problèmes de certification", a-t-il ajouté.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

les essais en vol du moteur ont débuté

Le 777-9, un avion de 406 sièges, constitue le principal modèle d'une famille de deux appareils appelée 777X, qui vise le marché des "mini-jumbo" dominé par Airbus avec ses A350-1000, un appareil bi-moteur de 365 places. Le directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg, a dit la semaine dernière aux analystes que le 777X était en bonne voie pour une livraison comme prévu en 2020 à Emirates.

Le mois dernier, General Electric a dit avoir lancé les essais en vol du nouveau moteur E9X, conçu pour le 777X, après des retards initiaux provoqués par des problèmes techniques.

Eric Lindblad, le responsable du programme de développement du 777X, a déclaré à Reuters en mars que Boeing avait réorganisé les tests pour éviter d'être retardé par ces problèmes.

Avec Reuters (Sarah Young, Tim Hepher ; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS