Le producteur de pétrole de schiste Pioneer rachète son concurrent DoublePoint

(Reuters) - Le producteur de pétrole et de gaz de schiste Pioneer Natural Resources a accepté jeudi d'acquérir son rival DoublePoint Energy pour environ 6,4 milliards de dollars (5,43 milliards d'euros), accélérant ainsi la consolidation du secteur de l'énergie aux Etats-Unis.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le producteur de pétrole de schiste Pioneer rachète son concurrent DoublePoint
Le producteur de pétrole et de gaz de schiste Pioneer Natural Resources a accepté jeudi d'acquérir son rival DoublePoint Energy pour environ 6,4 milliards de dollars (5,43 milliards d'euros), accélérant ainsi la consolidation du secteur de l'énergie aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Angus Mordant

Cette opération, réalisée en actions et en numéraire, est la plus importante acquisition d'un producteur de pétrole américain privé depuis 2011.

Avec le rachat de DoublePoint, Pioneer va porter à plus de 4.000 kilomètres carrés sa présence dans le Bassin permien, le gisement pétrolifère le plus prometteur des Etats-Unis.

Pioneer prévoit de finaliser la transaction d'ici juin. Selon le groupe, l'opération augmentera son bénéfice et son flux de trésorerie par action dès cette année.

En janvier, Pioneer avait déjà annoncé le rachat de Parsley Energy pour 4,5 milliards de dollars, entièrement en actions.

Les opérations de fusions-acquisitions dans le secteur pétrolier américain se sont multipliées ces derniers mois à la faveur du rebond des cours du brut après l'effondrement provoqué par la crise du coronavirus.

En janvier, ConocoPhillips a finalisé l'acquision de Concho Resources pour 9,7 milliards de dollars et Devon Energy a conclu le rachat de WPX Energy pour 5,8 milliards de dollars.

L'an dernier, Chevron Corp a racheté Noble Energy pour environ 12,1 milliards de dollars en actions et en dette.

Des sources au fait du dossier ont indiqué début février à Reuters que les dirigeants d'ExxonMobil Corp et de Chevron avaient eu des discussions préliminaires début 2020 pour explorer la possibilité d'une fusion de leurs entreprises.

(Arundhati Sarkar à Bangalore et Gary McWilliams à Houston, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS