Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le prochain smartphone G8 de LG embarquera une caméra frontale 3D d’Infineon

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

LG Electronics se prépare à lancer son prochain smartphone vedette, le G8 ThinQ. Il sera son premier mobile équipé d’une caméra 3D à l’instar des derniers iPhone. La technologie provient du fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon Technologies et de son partenaire PMD Technologies.

Le prochain smartphone G8 de LG embarquera une caméra frontale 3D d’Infineon
Caméra 3D à temps de vol du smartphone G8 ThinQ de LG
© LG

LG Electronics se prépare à lancer, le 24 février 2019, lors du Mobile World Congress, à Barcelone, son prochain smartphone vedette, le G8 ThinQ. Sa particularité ? Il embarque une caméra 3D frontale pour des fonctions de reconnaissance faciale, de modélisation d’objets en 3D ou encore de réalité virtuelle et augmentée. Il sera le premier mobile de la marque à comporter un tel dispositif.

Même technologie qu'Apple

Le deuxième groupe coréen de l’électronique derrière Samsung Electronics rejoint ainsi le club fermé des constructeurs proposant des smartphones à caméra frontale 3D. Apple a inauguré la vague en 2017 avec son iPhone X avant de généraliser le dispositif aux trois modèles de la dernière génération d’iPhone lancée à l’automne 2018. Le géant californien a été ensuite imité par quelques constructeurs chinois, dont Xiaomi, Oppo et Huawei Technologies. Selon des analystes, les fonctions de détection 3D devraient se généraliser sur les smartphones dans les cinq années à venir.

Comme Apple, LG Electronics a choisi la technologie de détection 3D à temps de vol, présentée comme plus précise, plus efficace et moins gourmande en calcul et consommation d'énergie que la technologie à lumière structurée adoptée par Xiaomi, Oppo ou Huawei Technologies. Cela consiste à déterminer la profondeur en mesurant le temps mis par un rayon infrarouge à atteindre la cible puis revenir. Le détecteur infrarouge à temps de vol, qui assure cette fonction en est le composant clé. Il est fourni par STMicroelectronics pour Apple. LG Electronics repose, lui, sur le détecteur Real3 du fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon Technologies et l’algorithme de traitement d’image de son compatriote et partenaire PMD Technologies. C’est le deuxième smartphone qu’Infineon Technologies équipe de son détecteur 3D après le Phab2 Pro, le smartphone à réalité augmentée de Lenovo.

Real3, le détecteur 3D à temps de vol d'Infineon Technologies

En perte de vitesse sur le marché

En perte de vitesse sur le marché, LG Electronics mise sur cette innovation en termes de contrôle biométrique et d’interface utilisateur pour remonter la pente. Selon le cabinet Counterpoint, ses livraisons de smartphones ont plongé de 26,3% en un an, tombant de 55,9 millions d’unités en 2017 à 41,2 millions en 2018. Il se maintient toutefois à la septième place mondiale avec une part de 3%, contre 4% en 2017, derrière Samsung Electronics, Apple, Huawei Technologies, Xiaomi, Oppo et Vivo. Mais l’activité reste dans le rouge pour la quatrième année consécutive avec une perte cumulée de plus de 2,5 milliards de dollars en quatre ans selon les calculs de L’Usine Nouvelle.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle