Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Le prochain cadre de partenariat stratégique entre la Banque mondiale et le Maroc attendu début 2014

, ,

Publié le

Le conseil d’Administration de la Banque mondiale devrait approuver "au cas par cas" début 2014 les conditions d'attribution de ses prêts aide au Maroc dans le cadre de partenariat stratégique pour la période 2014-2017. Enjeu : 4 milliards de dollars.

Le prochain cadre de partenariat stratégique entre la Banque mondiale et le Maroc attendu début 2014 © banquemondiale

Arrivé à échéance en juin 2013, le cadre de partenariat stratégique 2010-2013 liant le Maroc à la Banque mondiale va donc être remplacé par le suivant qui couvre la période 2014-2017. L'ancien accord a porté sur un montant global de 2,8 milliards de dollars avec une enveloppe annuelle moyenne des prêts consentis variant entre 500 et 700 millions de dollars.(lire le document complet ci-dessous)

Depuis le lancement du CPS précédent, la Banque a accordé 11 prêts de politique de développement (PPD), sept projets d’investissement, un prêt programme centré sur les résultats (Program-For-Results - PforR), et 3 dons (FEM/GEF).

Le montant total alloué dans le cadre du second, une fois approuvé "au cas par cas" par le conseil d’administration de la Banque mondiale début 2014 sera "une enveloppe indicative" de 4 milliards de dollars de prêts sur la période soit une enveloppe annuelle moyenne d'un milliard de dollars.

La préparation du CPS 2014-2017 "définira les priorités de développement du royaume et les domaines sur lesquels le groupe de la Banque mondiale concentrera son appui, qu’il soit financier, technique ou analytique." précise la Banque mondiale.

"Des consultations élargies seront menées avec des acteurs publics, la société civile, le secteur privé, les bailleurs de fonds et autres parties prenantes dans le domaine du développement" à cet effet.

Une fois connues," les résultats de ces consultations permettront en dernier lieu d’alimenter le document final du CPS", avant l'approbation du Conseil d’administration de la Banque mondiale en février 2014.

Alors que l'ancien CPS s'est concentré sur la croissance, la compétitivité et l’emploi, la prestation de services aux citoyens et le développement durable, le nouveau plan privilégiera la "poursuite d’une société plus ouverte au travers d’une promotion de davantage d’opportunités économiques et sociales pour tous les Marocains."

 
Trois axes principaux ont été retenus : "croissance solidaire et compétitive", "construction d’un avenir vert et résilient", "ourniture de services aux et avec les citoyens". A cela s'ajoutent lesaxes transversaux: genre, "jeunesse et voix" et responsabilité

Les engagements de la Banque mondiale envers le Maroc comprenant ceux de la BIRD (Banque internationale de reconstruction et de développement)  et de l'IDA (Association internationale de développement) ont atteint un maximum de 730 millions de dollars en 2010 pour atteindre en 2013 un montant légèrement inférieur de 605 millions de dollars.

Nasser Djama

Cadre de partenariat stratégique 2014 - 2017

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle