Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Le prix Nobel de Médecine attribué à trois spécialistes du transport

Publié le

Les Américains James E. Rothman et Randy W. Schekman et l’Allemand Thomas C. Südhof sont distingués pour avoir élucidé les mécanismes qui permettent aux cellules de transporter et exporter les molécules qu’elles fabriquent (hormones, neurotransmetteurs, enzymes…). Diverses maladies neurologiques ou immunologiques, ainsi que des diabètes, sont liés à des dysfonctionnements de ce système de transport.

Le prix Nobel de Médecine attribué à trois spécialistes du transport

Les molécules fabriquées par la cellule, qui est une véritable usine chimique, sont transportées par des vésicules (de petites bulles) à l’intérieur de la cellule ou jusqu’à la membrane, pour être exportées vers l’extérieur. L’exactitude de ces mécanismes - la bonne molécule livrée au bon endroit et au bon momentc - est décisive pour des fonctions telles que le métabolisme ou l’activation des nerfs. Les trois prix Nobel 2013 ont chacun apporté leur contribution à la compréhension du transport dans la cellule.

Ainsi, Randy  Schekman a identifié 3 classes de gènes qui contrôlent le système de transport. James Rothman a expliqué la manière dont les vésicules fusionnent avec la membrane cellulaire cible, ce qui permet ensuite de transférer la molécule transportée vers l’extérieur de la cellule. Quant à Thomas Südhof, il s’est intéressé aux moyens de communications : les signaux moléculaires qui circulent entre les vésicules et la membrane et qui permettent que les "horaires"  soient respectés, afin de livrer une molécule au bon moment.

Randy W. Schekman , né en 1948, est professeur au département de biologie moléculaire et cellulaire de l’université de Berkeley (Californie).

James E. Rothman, né en 1950, est responsable du département de biologie cellulaire à l’université de Yale (Connecticut).

Thomas C. Südhof, né en 1955 à Göttingen (Allemagne), est depuis 2008 professeur de physiologie moléculaire et cellulaire à l’université de Stanford (Californie).

Thierry Lucas

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle