Le prix du charbon chute en Chine, Pékin évoque une intervention

PEKIN (Reuters) - Les prix à terme du charbon en Chine ont chuté de 8% mardi, la plus forte baisse autorisée, lors de la séance de nuit après les déclarations de la principale autorité de planification du pays évoquant une possible intervention directe.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le prix du charbon chute en Chine, Pékin évoque une intervention
Les prix à terme du charbon en Chine ont chuté de 8% mardi, la plus forte baisse autorisée, lors de la séance de nuit après les déclarations de la principale autorité de planification du pays évoquant une possible intervention directe. /Photo d'archives/REUTERS/Shivani Singh

Le contrat le plus traité sur le marché à terme des matières premières de Zhengzhou, pour une livraison en janvier, est revenu à 1.755,40 yuans la tonne, alors qu'il avait atteint plus tôt dans la journée un plus haut historique à 1.982 yuans.

La Chine est confrontée depuis plusieurs semaines à une pénurie de charbon, le combustible le plus utilisé dans le pays pour la production d'électricité, ce qui a conduit à des mesures de rationnement dans plusieurs régions et pèse sur l'activité économique.

Même en prenant en compte la baisse de 8% de mardi, la plus forte enregistrée depuis août, les prix à terme du charbon affichent encore un bond de 260% depuis le début de l'année.

A l'origine de ce repli soudain, la Commission nationale pour le développement et la réforme (CNDR) a déclaré étudier les moyens d'intervenir face à la hausse des prix et s'est dite prête à prendre toutes les mesures nécessaires pour les ramener à un niveau "raisonnable".

"La hausse actuelle des prix a complètement dévié des fondamentaux de l'offre et de la demande", a déclaré la CNDR dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à laquelle étaient convoqués les principaux producteurs de charbon du pays et le Conseil national de l'électricité.

"La saison hivernale approche et les prix montrent toujours une tendance à la hausse irrationnelle", a-t-elle ajouté.

La loi chinoise autorise le gouvernement à encadrer les prix et les marges, a rappelé la Commission en promettant de s'attaquer à toute irrégularité éventuelle et à maintenir l'ordre sur le marché.

(Reportage bureau de Pékin, rédigé par Tom Daly, version française Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS