Le prix de l'IPO du russe En+Group fixé à 14 dollars par GDR

MOSCOU (Reuters) - En+ Group, holding qui réunit les intérêts du milliardaire russe Oleg Deripaska dans l'aluminium et l'hydroélectricité, a fixé vendredi à 14 dollars (12 euros) par GPR (Global Depositary Receipts), dans le bas de la fourchette indicative, le prix de son introduction en Bourse (IPO).
Le prix de l'IPO du russe En+Group fixé à 14 dollars par GDR
En+ Group, holding qui réunit les intérêts du milliardaire russe Oleg Deripaska (photo) dans l'aluminium et l'hydroélectricité, a fixé vendredi à 14 dollars (12 euros) par GPR (Global Depositary Receipts), dans le bas de la fourchette indicative, le prix de son introduction en Bourse (IPO). /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

L'IPO de En+ à Moscou et à Londres sera un test de l'appétit des investisseurs internationaux pour les actifs russes après trois années de sanctions occidentales imposées à Moscou en raison de son rôle dans la crise ukrainienne. En+ et Oleg Deripaska n'en font pas l'objet.

En+ a indiqué qu'il devrait lever 1,5 milliard de dollars à l'occasion de son IPO, correspondant à une valorisation de l'entreprise de huit milliards de dollars. Le singapourien AnAn Group, partenaire stratégique du chinois CEFC, a acquis pour l'équivalent de 500 millions de dollars de GDR, précise la société dans un communiqué.

"En+Group représente la plus importante entrée en Bourse d'une entreprise russe depuis 2012 et l'une des plus grosses sur le marché londonien", déclare son directeur général Maxim Sokov dans un communiqué.

La fourchette de prix était fixée entre 14 et 17 dollars par GDR. En+ n'a pas expliqué pourquoi le placement s'était fait dans le bas de la fourchette mais il a confirmé que son IPO lui permettrait de rembourser une partie de sa dette.

En+ détient des actifs dans les métaux et l'énergie, dont une participation de 48% dans le producteur russe d'aluminium Rusal, coté à Hong Kong et débouché important pour l'hydroélectricité produite par des entités contrôlées par En+.

En+ a également annoncé vendredi avoir signé un accord non contraignant avec Glencore permettant à l'entreprise de négoce de convertir une participation de 8,75% dans Rusal en actions de la société russe, ce qui permettra à En+ de porter sa participation dans Rusal à 56,88%.

En+ n'a pas précisé quels étaient les autres souscripteurs à son IPO. Des sources des marchés financiers ont rapporté jeudi à Reuters que le Qatar, le fonds russe Direct Invesment Fund et l'américain Capital Group figuraient parmi eux.

(Maria Kiselyova et Katya Golubkova; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS