Le principal actionnaire de Quadient pour la vente d'une division

par Simon Jessop et Gwénaëlle Barzic

Partager

LONDRES/PARIS (Reuters) - Le premier actionnaire de Quadient, spécialiste français de logiciels d'entreprise, a appelé le conseil d'administration à considérer une offre potentielle de plus de 350 millions d'euros de fonds de capital investissement pour l'une des divisions du groupe, montre une lettre consultée par Reuters.

Teleios Capital Partners, qui possède plus de 15% de Quadient (ex-Neopost), évoque dans sa lettre une information de presse, confirmée à Reuters par deux sources proches du dossier, selon laquelle Accel-KKR souhaite acquérir la division de "gestion de l'expérience client".

Quadient a réagi à cette information de presse, qui a fait grimper son cours de Bourse, en publiant mardi soir un communiqué dans lequel il affirme n'avoir aucune intention de céder cette division.

Quadient, interrogé mercredi par Reuters, a refusé de s'exprimer sur la lettre. Accel-KKR n'a pas pu être joint dans l'immédiat.

Dans cette lettre, Teleios dit être "sérieusement préoccupé" par le fait qu'une telle offre, "dont nous croyons qu'elle serait substantiellement créatrice de valeur pour tous les actionnaires", n'obtienne pas l'attention qu'elle mérite de la part du conseil d'administration.

"Nous rendons notre point de vue public afin de contribuer à faire en sorte que tous les actionnaires apprécient ce qui est en jeu et que le conseil d'administration exerce sa responsabilité fiduciaire d'agir dans les meilleurs intérêts du groupe et de ses actionnaires", est-il écrit.

Teleios juge que la stratégie actuelle de Quadient est "mal avisée". Il cite de récentes décisions telles qu'une restructuration du groupe, une baisse du dividende et le lancement d'un vaste programme de fusion-acquisition.

"Nous pensons fermement que s'intéresser (à l'offre) est dans le meilleur intérêt de tous les actionnaires (...) et qu'il est de la responsabilité fiduciaire du conseil d'administration d'examiner sérieusement l'offre et de le faire de manière indépendante de la direction", insiste Teleios.

Ce dernier ajoute qu'il "fera usage de tous les droits disponibles" pour placer le conseil d'administration face à ses responsabilités s'il n'agissait pas en ce sens. Il lui demande d'informer les actionnaires d'ici le 30 novembre.

L'action Quadient a bondi de près de 25% depuis que l'approche d'Accel-KKR a fuité dans la presse. Elle prenait 5,77% à 16,32 euros en milieu de journée mercredi à la Bourse de Paris.

(Avec Pamela Barbaglia; version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS