L'Usine Matières premières

Le président de Maurel & Prom veut céder ses parts à l'indonésien Pertamina

,

Publié le

Jean-François Hénin, le président de Maurel & Prom, a signé un accord pour céder les 24,53% qu'il détient de Pacifico à la compagnie nationale pétrolière indonésienne Pertamina.

Le président de Maurel & Prom veut céder ses parts à l'indonésien Pertamina
Le président de Maurel & Prom, Jean-François Hénin, veut céder les 24,53% qu'il détient de Pacifico à Pertamina, la compagnie nationale pétrolière indonésienne.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

La compagnie nationale pétrolière indonésienne Pertamina a signé un accord en vue d'acquérir les 24,53% que détient Pacifico, la société du président de Maurel & Prom Jean-François Hénin, au capital du groupe pétrolier français.

Les deux parties ont précisé lundi dans un communiqué commun que cet accord prévoyait l'acquisition par Pertamina des titres détenus par Pacifico au prix de 4,20 euros par action assorti d'un complément de prix de 0,5 euro par action.

Le complément de prix sera payé si, entre le 1er janvier 2017 inclus et le 31 décembre 2017 inclus, le prix du Brent est supérieur à 65 dollars le baril durant l'ensemble des jours de cotation sur une période de 90 jours calendaires consécutifs.

A l'issue de l'opération, soumise à l'approbation des autorités compétentes, et sous réserve d'une recommandation positive du conseil d'administration de Maurel & Prom, Pertamina s'est engagée à déposer aux mêmes conditions une offre publique volontaire portant sur l'ensemble des titres de la société.

Le prix proposé par Pertamina valorise Maurel & Prom à quelque 892 millions d'euros en incluant le complément de prix (797 millions hors complément).

L'action du groupe français, suspendue lundi matin, a clôturé vendredi sur un cours de 2,85 euros, représentant une capitalisation boursière de 541 millions.

Jean-François Hénin a précisé que le rachat des titres de Pacifico par Pertamina et l'offre de la compagnie indonésienne sur l'ensemble des titres du groupe français devaient intervenir en 2016.

Soulignant les difficultés d'un groupe pétrolier de taille moyenne à financer son développement, le patron du groupe français estimait ces dernières années que Maurel & Prom devait changer de dimension pour rester compétitif, ce qui pourrait impliquer un adossement à un acteur plus important.

PREMIERS CONTACTS INFRUCTUEUX IL Y A 4 ANS

Lors d'un entretien par téléphone accordé à Reuters, il a précisé que les premiers contacts avec Pertamina avaient eu lieu il y a près de quatre ans mais que, à l'époque, la hausse des cours du pétrole et ses conséquences en termes de valorisation avaient bloqué toute opération.

Pour Pertamina, présente dans les secteurs de l'exploration et production, du raffinage, de la distribution et du marketing, tout l'enjeu consiste à aller chercher de nouvelles réserves pétrolières à l'international.

"Ils ont réalisé quelque chose qui correspond à ce dont je rêvais pour Maurel & Prom car ils donnent à la société les moyens de se développer", a déclaré Jean-François Hénin, successivement gérant, président du directoire et PDG de Maurel & Prom de 1996 à 2014.

"Notre destin a tourné autour de la crise de 2008-2009, qui nous a obligés à nous séparer de la Colombie et nous a ensuite placés dans un système de dictature des banques."

Jean-François Hénin a également indiqué que Pertamina souhaitait conserver l'ensemble des quelque 1.500 employés actuels de Maurel & Prom.

Créée en 1831, Maurel & Prom a développé des lignes maritimes et de comptoirs commerciaux en Afrique de l'Ouest avant de se recentrer en 1999 sur l'exploration et la production d'hydrocarbures.

Le groupe réalise l'essentiel de son activité en Afrique à travers l'exploitation d'actifs onshore déjà développés (Gabon et Tanzanie) et une participation de 21,37% dans la société nigériane Seplat.

 

Reuters

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte