Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le président brésilien approuve finalement le rapprochement entre Embraer et Boeing

, , , ,

Publié le , mis à jour le 11/01/2019 À 08H07

Le 10 janvier, après plusieurs semaines de suspense, le nouveau président brésilien a finalement donné son feu vert au projet de rapprochement entre Embraer et Boeing. L'aval de Jair Bolsonaro était nécessaire pour cette riposte de l'avionneur américain à l'alliance entre Airbus et Bombardier.

Le président brésilien approuve finalement le rapprochement entre Embraer et Boeing
Le nouveau président brésilien a finalement donné son feu vert au projet de rapprochement entre Embraer et Boeing.
© Embraer

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a pris ses fonctions le 1er janvier, a approuvé jeudi 10 janvier le rapprochement entre Embraer et Boeing, après plusieurs semaines d'hésitations.

Il doit encore être approuvé par les actionnaires de l'avionneur brésilien et les autorités de tutelle, mais l'aval du chef de l'État, nécessaire en raison du caractère stratégique de l'entreprise, était l'étape la plus importante.

Embraer doit céder à Boeing 80% de ses activités dans l'aviation civile. Ce rapprochement annoncé en juillet 2018 est largement perçu comme une réponse du géant américain à l'alliance entre Airbus et le canadien Bombardier, principal concurrent du brésilien.

Avec Reuters (Marcelo Rochabrun, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Véronique Tison)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle