Le Premier ministre haïtien par intérim va démissionner, selon le Washington Post

WASHINGTON (Reuters) - Claude Joseph, Premier ministre haïtien par intérim depuis l'assassinat du président Jovenel Moïse, a annoncé lundi au Washington Post qu'il allait démissionner et remettre les rênes du pouvoir à Ariel Henry qui a le soutien de la communauté internationale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Premier ministre haïtien par intérim va démissionner, selon le Washington Post
Claude Joseph (photo), Premier ministre haïtien par intérim depuis l'assassinat du président Jovenel Moïse, a annoncé lundi au Washington Post qu'il allait démissionner et remettre les rênes du pouvoir à Ariel Henry qui a le soutien de la communauté internationale. /Photo prise le 13 juillet 2021/REUTERS/Ricardo Arduengo

Cette annonce semble mettre un terme aux frictions entre Claude Joseph et Ariel Henry, un neurochirurgien que Jovenel Moïse avait désigné à la tête de l'exécutif deux jours avant sa mort.

Dans un entretien accordé au Washington Post, Claude Joseph déclare avoir secrètement rencontré son adversaire la semaine dernière et avoir accepté dimanche de quitter ses fonctions "pour le bien de la nation" et qu'il était disposé à transférer le pouvoir "aussi rapidement que possible".

L'ancien président haïtien a été abattu par un commando le 7 juillet dans sa résidence près de Port-au-Prince.

Ce meurtre du chef de l'Etat, condamné par la communauté internationale, intervient après plusieurs mois de flambée des violences entre gangs à Port-au-Prince, sur fond de crise humanitaire et politique croissante.

(Reportage Daphne Psaledakis et Jan Wolfe; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS