Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le Premier ministre chinois affiche sa confiance en l'euro

Publié le

PEKIN (Reuters) - La Chine a vis-à-vis de l'euro une démarche d'investisseur de long terme et responsable et elle espère que la monnaie unique restera forte et stable en dépit des épisodes de crises de la dette souveraine en Europe, a déclaré jeudi le Premier ministre Li Keqiang.

Le Premier ministre chinois affiche sa confiance en l'euro
La Chine a vis-à-vis de l'euro une démarche d'investisseur de long terme et responsable et elle espère que la monnaie unique restera forte et stable en dépit des épisodes de crises de la dette souveraine en Europe, a déclaré jeudi le Premier ministre Li Keqiang (à droite). /Photo prise le 24 mai 2018/REUTERS/Jason Lee
© Jason Lee

Fragilisée par les signes de ralentissement de l'économie de la zone euro, la monnaie unique s'apprête à accuser sa sixième semaine de baisse d'affilée face au dollar, sa plus longue phase de repli depuis janvier 2015.

Elle a aussi été affecté par les craintes de voir le futur gouvernement italien mettre en oeuvre une politique de hausse des dépenses publiques qui alourdirait encore la dette du pays.

"L'euro est un élément important dans notre choix de réserves de devises étrangères, et nous continuons donc à acheter de la dette européenne", a déclaré Li Keqiang.

"Même quand certains pays européens ont connu des crises de la dette, la Chine a gardé à l'esprit une vision plus large."

Le Premier ministre a ajouté qu'un euro fort profitait au yuan chinois.

"Nous espérons que l'euro peut être fort et stable. Nous disposons d'importantes réserves de devises. Nous pensons que les réserves de devises étrangères ne peuvent pas être toutes mises dans le même panier", a-t-il dit.

Ce témoignage de confiance dans l'euro de Li Keqiang a eu lieu pendant une visite de la chancelière allemande, Angela Merkel en Chine.

L'euro se traite en hausse, autour de 1,1740 dollar, jeudi matin, après avoir touché un plus bas de six mois à 1,1676 mercredi à la suite de la publication d'indicateurs économiques décevants en Allemagne, en France et plus globalement dans la zone euro.

(Ben Blanchard, avec Andrew Galbraith à Shanghai; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus