Economie

Le préjudice d'anxiété accessible à tous

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Depuis une décision de la cour de cassation du 5 avril, même les travailleurs qui n’ont pas travaillé dans une liste d’établissements ouvrant des droits à une préretraite amiante, pourront faire valoir un préjudice d’anxiété. Celui-ci peut donner lieu à une indemnisation pour des troubles psychologiques liés au fait de pouvoir déclarer un cancer ou une autre maladie grave. Ce préjudice était jusqu’à présent inconditionnel, mais réservé aux salariés de la liste d’entreprises établie par le ministère du Travail, écartant ceux de sociétés non identifiées ou de sous-traitants, salariés par un autre employeur. Si chacun peut faire valoir ce préjudice, tous ne seront pas indemnisés, car les salariés devront prouver la réalité de leurs troubles et la[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte