Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

"Le positionnement stratégique de Delta Dore : c’est le pilotage des énergies"

Manuel Moragues , ,

Publié le

Delta Dore a lancé en 1975 ses premiers délesteurs, thermostats et régulateurs de chauffage. En 2011, cette entreprise familiale a réalisé 121 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les solutions de pilotage des énergies et du confort pour les bâtiments. Et compte bien poursuivre sa croissance à deux chiffres. L’Usine Nouvelle a rencontré ses dirigeants, Marcel Torrents, président du directoire, et Valérie Renault-Hoarau, directrice générale et fille des fondateurs de Delta Dore.

Le positionnement stratégique de Delta Dore : c’est le pilotage des énergies © Delta Dore

L'Usine Nouvelle - Nombre d’industriels français connaissent un premier trimestre poussif. Qu’en est-il pour Delta Dore ?
Marcel Torrents - S’il y a de la morosité, nous on ne la voit pas. Le premier trimestre 2012 nous conforte dans  notre objectif de croissance à deux chiffres. Un niveau que nous avons connu depuis 2009, avec une progression de 25% de nos ventes l’an dernier. La convention de partenariat que nous venons de signer avec EDF sur le pilotage des énergies dans le bâtiment sera un moteur de notre croissance en France.  Nous avons aussi une conviction forte : aller à l’export. Après deux-trois ans d’investissements, nous récoltons les fruits de notre effort, avec notamment le contrat remporté à Singapour pour le plus vaste complexe sportif au monde.

Vous êtes spécialistes de l’efficacité énergétique,  un secteur sur lequel se ruent des industriels de tous horizons, y compris des géants tels Schneider et Siemens. Comment pouvez-vous résister ?
Marcel Torrents.- Peut-être parce que nous ne faisons que ça ! Et depuis longtemps. Notre expertise dans les solutions d’efficacité énergétique est reconnue. Notre taille intermédiaire nous permet davantage de souplesse et de réactivité que les grands groupes.

Valérie Renault-Hoarau - Notre force, c’est aussi d’être multi-produits et multi-protocoles de communication. On s’adapte à tous les équipements existants puisqu’on n’en vend pas nous-même. On est les seuls à se positionner comme spécialistes du pilotage. Cela ne représente que 1% de la valeur du bâtiment, même si c’est très visible. D’autres industriels vendent surtout des équipements et veulent les 10-12% que représente le lot technique. Pas nous !

Vous n’avez jamais été tenté par ce lot technique ?
Marcel Torrents - C’est vrai qu’on pourrait faire de la protection électrique puisqu’on installe déjà des modules dans le tableau de distribution. Ou des interrupteurs, voire des prises… On a d’ailleurs lancé des prises Delta Dore, mais ça a vite tourné court. Aujourd’hui, on se refuse à faire autre chose que du pilotage : c’est un positionnement stratégique.

L’accent est souvent mis sur le logiciel pour piloter les énergies. Le matériel devient-il secondaire ?
Marcel Torrents - Non. Miser sur le seul logiciel au détriment du matériel, c’est comme développer les services sans l’industrie, c’est une erreur. Le logiciel est essentiel et nous nous sommes renforcés dans ce sens : une quarantaine d’ingénieurs y sont dédiés. Mais nous n’opposons pas logiciel et matériel. Les muscles resteront indispensables au cerveau !

Valérie Renault-Hoarau - Le matériel est fondamental. Prenez l’exemple des capteurs, ils sont indispensables et se multiplient. Ils vont devenir de plus en plus sophistiqués, complexes et intégrés. Il y a encore beaucoup d’innovations à venir. L’innovation est d’ailleurs notre leitmotiv. Nous consacrons 12% de notre chiffre d’affaires à la R&D et nous sortons de nouveaux produits tous les six mois.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle