Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le port de Marseille encore plus attractif pour les croisiéristes

Publié le

Costa Croisières vient d’entrer au capital du Chantier naval de Marseille et va investir 10 millions d’euros pour améliorer les outils pour l’entretien et la réparation des paquebots.

Le port de Marseille encore plus attractif pour les croisiéristes © CNM

Les entreprises citées

Alors que les vacanciers se prélassaient sur les plages, le port de Marseille a vu la naissance d’un important partenariat dans le domaine de la réparation maritime. Costa Croisières, du groupe américain Carnival, est entré au capital du Chantier naval de Marseille (CNM) à hauteur de 33 %. L’enjeu est à plusieurs niveaux. Pour Costa Croisières, dont c’est la première opération de ce type, il s’agit de disposer des services d’un chantier pour l’entretien et les réparations de sa propre flotte de 26 paquebots dont la plupart croisent en Europe.

Pour CNM, qui appartient au groupe italien San Giorgio del Porto, c’est l’assurance d’un renforcement d’activité, d’autant que Costa Croisières prévoit de lancer sept paquebots dans les années à venir. Le nouvel actionnaire va de plus investir 10 millions d’euros pour développer un pôle de réparation et d’aménagement de navires avec une ambition internationale.

Une cale sèche pour les maxi-paquebots

Actuellement, CNM utilise deux cales sèches, pour des navires jusqu’à 250 mètres et jusqu’à 320 mètres. Avec Costa Croisières, il va remettre en service la "Forme 10", capable de recevoir des navires jusqu’à 465 mètres de long et 11,50 mètres de tirant d’eau, soit largement plus que les maxi-paquebots de dernière génération (l’actuel plus grand paquebot du monde, l’Harmony of the Seas construit par STX à Saint-Nazaire pour Royal Caribbean Cruise Line mesure 362 mètres et sa cale 9,32 mètres).

C’est enfin une bonne nouvelle pour le port de Marseille qui va renforcer son attractivité dans le domaine de la croisière. En une quinzaine d’années, la cité phocéenne est devenue une importante escale pour les croisiéristes et se place désormais dans le top 10 mondial dans ce domaine.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle