Le porcelainier Haviland et Parlon repris par Ercuis

Social

Partager

L'entreprise porcelainière Haviland et Parlon, installée à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) en redressement judiciaire depuis mars dernier, a été reprise hier soir, par le groupe Ercuis associé au porcelainier Bernardaud. Vingt-neuf des quarante sept salariés conserveront leur emploi et les deux anciens dirigeants Frédéric et Pascal Parlon retrouveront leurs fonctions. Dix huit salariés recevront donc leur lettre de licenciement dans les prochains jours.

Le Tribunal de Commerce de Limoges, qui devait examiner deux plans de reprise, a repoussé celui porté par Haviland Limoges. Ce dernier prévoyait de sauvegarder vingt sept des quarante sept salariés. Cette décision a été mal accueillie par les représentants syndicaux CFDT, CGT et FO qui s'étaient exprimés en faveur du plan de reprise présenté par Haviland Limoges. Ils estiment que ce dernier était "plus raisonnable et pratiquement de même niveau en terme d'emplois", et se disent "plus confiants" envers Haviland Limoges "qui tient à l'affirmation de la porcelaine de Limoges, ce qui n'est pas le cas de Ercuis".

Le groupe Ercuis, qui contrôle déjà les porcelaines Raynaud et Jammet-Seignolles, conserve une partie de l'activité et des locaux de l'usine de Saint-Léonard de Noblat, ainsi que la boutique parisienne. La fabrication de la porcelaine blanche s'effectuera sur son site de Saint-Brice-sur-Vienne (Haute-Vienne), les pièces étant transportées et triées à Saint-Léonard-de-Noblat pour décoration et expédition. Certains porcelainiers présents au Tribunal de commerce notaient que cette organisation serait onéreuse en frais de transport (50 kilomètres séparant les deux villes) et pourrait remettre en cause la pérennité de la fabrique de Saint-Léonard-de-Noblat.

Corinne MERIGAUD

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS