Le pôle véhicules électriques de PSA mis à mal par Mitsubishi ?

Selon le journal japonais Nikkei du 7 août, ils sont plusieurs constructeurs nationaux à suspendre leurs projets de développement conjoints et leurs contrats avec leur partenaire en Europe. une conséquence de la crise de la dette mais pas uniquement.

Partager

Le pôle véhicules électriques de PSA mis à mal par Mitsubishi ?

Notamment le groupe Mitsubishi aurait décidé de suspendre la fourniture du véhicule électrique iMiev à PSA Peugeot Citroën. Il remet en cause la santé du groupe actuellement. C'est pourtant ces voitures iMiev que le groupe français utilise pour les badger Citroën C-Zéro ou Peugeot iOn.

Les deux constructeurs sont toujours sous contrat dans le cadre des accords Original Equipment Manufacturer. Mais pour l’heure rien n’indique que les productions de véhicules électriques reprendront.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le constructeur japonais arrête aussi de fournir au groupe français des moteurs diesel pour certains de ses modèles vendus en Europe. Mais la collaboration dans certains autres domaines ne devrait pas être affectée comme la production en Russie par exemple.

Du côté de la direction de PSA contactée par L’Usine Nouvelle, on assure que ces informations ne sont que des rumeurs et la porte-parole refuse de commenter ces données.

Cette révélation fait suite à l'annonce de General Motors du 6 août. Le groupe américain a assuré qu'il surveillait très nettement le cours de l'action PSA et qu'en cas de nouvelle dégradation il pourrait inscrire l'achat de ses parts dans PSA en provision de dépréciation dans ses comptes annuels. Il a aussi précisé qu'il ne comptait pas mettre davantage d'argent dans les finances du groupe français.

Mazda et Isuzu aussi

Quant au groupe Mazda, il a décidé d’arrêter de recevoir des petits moteurs diesel produits par PSA. Il veut désormais équiper ces modèles de ses propres moteurs.

Mitsubishi ne serait pas le seul au Japon à agir de la sorte. Mais ses homologues de l’automobile souffrent surtout de l’impact de la crise de la dette européenne. Les ventes automobiles sont en effet en recul depuis un an et les constructeurs étudient leurs alliances avec les groupes européens.

Par exemple, Isuzu construit des moteurs diesel pour les véhicules du constructeur Adam Opel dans le cadre de la coentreprise avec GM en Pologne. Bien que la société ait produit autour de 200.000 unités l'année dernière, le développement d'un moteur de nouvelle génération va être interrompu en raison du ralentissement du marché européen.

Seul domaine où les constructeurs japonais et européens pourraient rester liés selon le Nikkei : les voitures écologiques. Notamment BMW et Toyota ont conclu des partenariats technologiques sur les piles à combustible et les véhicules hybrides notamment.

BARBARA LEBLANC

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS