Le point sur l'actualité de la semaine automobile

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le point sur l'actualité de la semaine automobile

Coup de frein
En cette fin d’année 2011, c’est l’heure du bilan. Et il n’est pas forcément très positif, très encourageant pour les mois à venir. Selon LMC Automotive, le marché automobile devrait reculer plus que prévu. Même constat pour Euler Hermès pour le marché européen. Même en Chine et en Corée, la tendance est au ralentissement du marché.

Et plusieurs constructeurs accumulent les mauvaises nouvelles sur ce plan. Toyota estime que ses bénéfices annuels vont être abaissés de moitié, Fiat donne un coup de frein à ses investissements du fait de la crise de l’euro surtout.

Tous réfléchissent à l’avenir du marché, à savoir comment rebondir. Par exemple, l’association des constructeurs européens d’automobiles, maintenant dirigée par Sergio Marchionne, s’est réunie pour parler du problème des surcapacités dans le secteur. Un gros point noir au tableau de l’automobile en Europe.

L’issue serait elle alors dans l’arrivée des constructeurs chinois en Europe ? Une sorte de retournement de situation ? Ils n’hésitent plus à venir en Europe pour produire leurs véhicules. Geely a même annoncé qu’il allait commencer à commercialiser les siennes en Grande-Bretagne en 2012. Affaire à suivre donc.

Investissements, investissements
Les constructeurs ne freinent pas pour autant tous les projets à venir. Par exemple, à l’occasion du rassemblement des experts du Web, LeWeb11, le constructeur Renault a présenté une tablette tactile qui va équiper notamment les voitures électriques dans les mois à venir.

Quant à General Motors, il se renforce dans le domaine des composants en fibres carbone en s’associant notamment au japonais Teijin. Mais l’américain n’oublie pas pour autant de miser sur les dépenses publicitaires. Cette année encore il arrive en tête des investissements dans le domaine automobile.

Ford pour sa part investit au Brésil mais surtout veut fidéliser ses actionnaires. Signe de sa santé retrouvée, le constructeur recommence à distribuer un dividende.

Reste enfin Nissan, qui pourrait bien élaborer une toute nouvelle voiture en Russie à un prix abordable pour le marché russe, souligne le groupe sans plus de précisions pour l’heure.

Technos et CO2
Alors que la conférence de Durban vient d’arriver à son terme, les acteurs de l’automobile se concentrent de plus en plus sur tous ces sujets. Par exemple, Volkswagen vient de se voir décerner un prix pour son usine de Chattanooga, un site qui ne pollue pas.

Dans les courses automobiles, tous les participants réfléchissent au moyen de moins consommer, par exemple en utilisant des voitures électriques. En Californie aussi, on met les moyens pour développer ce type de voitures propres.

D’ailleurs, il est désormais incontestable que les moyens de transport propres se développent en partie grâce aux aides mises en place par l’Etat ou les collectivités locales. Un coup de pouce du secteur public qui n’est vraiment pas de tout refus. Faut il encore que tout le monde soit d’accord sur les objectifs à atteindre. Et en Europe, cela semble encore une question assez ardue.

Mais certains industriels se débrouillent sans et tentent d’émerger aussi sur ce segment. C’est le cas par exemple de Valeo qui investit dans une technologie de réduction d’émissions de CO2.

En bref
Porsche a décidé de vendre ses voitures neuves à moitié prix via un site internet suisse.
BMW table sur une hausse de 25% de ses ventes aux USA sous peu
Une nouvelle Clio Sport sur le site de Dieppe
Produire une voiture étrangère coute plus cher en Russie qu’en Europe
L’ex-monsieur sécurité de Renault a été libéré
GM toujours opposé à la vente de Saab
Fluence berline de l’année 2011
Les nominés pour le festival international de l’automobile sont …

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS