Le PM portugais durcit le ton contre les pilotes de la TAP

LISBONNE (Reuters) - La compagnie aérienne portugaise TAP devra réduire ses dessertes et ses effectifs si la grève de dix jours de ses pilotes compromet la privatisation programmée du groupe, a déclaré mercredi le Premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho.

Partager

Ce mouvement social entamé le 1er mai, qui a entraîné l'annulation d'environ 30% des vols, survient à l'approche de la date limite de dépôt des offres de reprise d'une participation majoritaire dans la compagnie publique, fixée au 15 mai.

Le gouvernement a fait état de son intention d'aller jusqu'au bout du processus malgré la grogne des pilotes.

"Si la privatisation ne réussit pas, aujourd'hui nous savons quelle est l'alternative : une restructuration qui pourra seulement reposer sur de nombreux licenciements, un éventail de dessertes moins large, une réduction du matériel et par conséquent une diminution de l'activité et de l'importance de la compagnie", a déclaré Pedro Passos Coelho devant le Parlement. "Cela revient à transformer la TAP en une 'mini-TAP', ce qui n'est ni dans l'intérêt des employés (de la compagnie), ni dans celui de l'économie (du pays), ni dans celui des Portugais", a-t-il ajouté.

En raison de la règlementation européenne contre les aides d'Etat, le gouvernement ne peut pas injecter des fonds dans la compagnie, dont la dette s'élève à environ un milliard d'euros.

La TAP a estimé que le mouvement de grève des pilotes pourrait lui coûter 70 millions d'euros.

Les grévistes estiment que les autorités sont revenues sur un accord de 1999 garantissant aux pilotes une participation au capital de la compagnie en cas de privatisation. Ils demandent également des augmentations pour ceux d'entre eux ayant le plus d'ancienneté.

(Sergio Goncalves, Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Nouveau

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Levage Electricité Confirmé (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 24/01/2023 - CDI - Castres

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

31 - Colomiers

Maîtrise d'oeuvre pour le projet d'aménagement paysager de la cour de l'école élémentaire Jules-Ferry

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS