Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le plus grand parc solaire "participatif" de France devrait voir le jour à Narbonne fin 2017

, , , ,

Publié le

L’opérateur Valorem travaille avec l’association Energies participatives du Narbonnais (EPN) sur un projet de ferme photovoltaïque au sol de 12 MWc, voisine du site de Malvési d’Areva à Narbonne (Aude). Le capital de la société de projet sera ouvert aux citoyens... Lauréat de l’appel à projets CRE3 fin 2015, ce projet table sur une mise en service fin 2017.


Crédit Valorem - Projet "Soleil participatif du Narbonnais".

Le projet de centrale solaire au sol "Soleil participatif du Narbonnais" se positionne sur une vingtaine d’hectares, propriété d’Areva et de son site de conversion d’uranium de la zone de Malvési, en périphérie de Narbonne (Aude). Le parc photovoltaïque, qui fera appel à des trackers suivant la course du soleil, aura pour autre voisin la centrale solaire narbonnaise d’EDF EN.

C’est une association, Energies participatives du Narbonnais (EPN), qui porte ce projet au montage financier original. L’association réunit la communauté d’agglomération du Grand Narbonne, la chambre d’agriculture de l’Aude, l'agence locale de l'énergie Pôle énergies 11, le syndicat départemental d’énergies Syaden, le parc naturel régional de la Narbonnaise, la coopérative agricole Arterris, Ella Energies et Areva. Le projet a aussi reçu le soutien de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, qui l’a sélectionné parmi les lauréats de son appel aux "énergies renouvelables coopératives et solidaires".

"Nous apportons notre ingénierie technique et financière", explique de son côté Claudio Rumolino, chargé de mission financement participatif chez l’opérateur bordelais Valorem, choisi par EPN fin 2014 pour l’accompagner dans ce projet de 14 millions d’euros. "Afin de réunir 20% à 30% de fonds propres, Valorem met 2,6 millions d’euros sur la table et 1 million doit venir des acteurs locaux. On va chercher la dette pour le solde."

Dans la société de projet Soleil participatif du Narbonnais créée début 2015 figurent EPN, Valorem et la société d’économie mixte locale Alenis."Nous cédons la gouvernance aux acteurs locaux", remarque Claudio Rumolino. Les habitants du territoire vont être invités à participer au capital. Pour les mobiliser, le projet s’appuie sur le savoir-faire participatif de la coopérative Enercoop LR.

Côté procédures, la demande de permis de construire est en cours d’instruction, tout comme le dossier de révision simplifiée du plan local d'urbanisme (PLU) de Narbonne, les terrains étant en zone agricole. "Nous envisageons un PLU modifié et l’obtention du permis de construire à la rentrée 2016, indique Julien Forest, chargé de projets chez Valorem. La préparation du chantier se ferait fin 2016 et le parc devrait voir le jour à la fin 2017. En raison de la sélection à l’appel d’offres CRE, il faut construire sous deux ans."

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle