[Le plein de cyber] Pourquoi l’humain reste la première des failles

Si les collaborateurs des entreprises sont de plus en plus conscients des enjeux de cybersécurité, ils sont encore une infime minorité à identifier tous les emails frauduleux qu’ils reçoivent, révèle une étude de la start-up Mailinblack. En cause notamment : un trop plein d’informations et du stress.

Partager
[Le plein de cyber] Pourquoi l’humain reste la première des failles
Selon une étude de la start-up Mailinblack, seuls 3% des sondés sont parvenus à détecter tous les emails frauduleux présentés aux collaborateurs.

En septembre 2020, les Assises de la cybersécurité de Monaco avaient pour thème Back to fundamentals. Un retour aux fondamentaux que Guillaume Poupard, le président de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), expliquait ainsi : « Il y a une perception partagée autour du fait que les bases essentielles de la cybersécuirté ne sont pas là. Or si les fondamentaux ne sont pas en place, vous pouvez acheter toutes les solutions technologiques que vous voulez, ça ne fonctionnera pas. Le dernier mois de la cybersécurité était consacré au mot de passe. Vous allez me dire que c’est une technologie du passé. J’aimerais bien, mais on sait que nos adversaires se régalent à récupérer les mots de passe pour opérer. »

A chaque interview sur la cybersécurité, à chaque conférence, la formation et la sensibilisation des collaborateurs revient quasi-systématiquement dans la discussion. Mais les résultats ne sont pas forcément au rendez-vous.

[...]

 Cet article est réservé à nos abonnés

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

visuel hors abonnement

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L'USINE NOUVELLE!

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
Découvrez nos offres