Le plan numérique accompagne les PME dans leur usage des TIC

Présenté lundi 20 octobre par Eric Besson, le plan « France Numérique 2012 » compte 154 mesures considérées comme « l'une des réponses à la crise ». La liste des principaux points concernant les entreprises.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le plan numérique accompagne les PME dans leur usage des TIC

Le plan France Numérique 2012, présenté lundi 20 octobre par Eric Besson, comporte quelques volets concernant directement les entreprises, même s'il est majoritairement orienté vers les applications et les services grand public. Parmi les mesures annoncées par le secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique figurent ainsi trois axes de travail : l'amélioration de la compétitivité des entreprises grâce au numérique, l'appui sur les nouvelles technologies pour accélérer la mutation environnementale de la société, et la dynamisation de la R&D dans les TIC.


Accélérer la croissance des entreprises. Le gouvernement souhaite que la France rattrape son retard en termes d'investissement dans les TIC par rapport aux Etats-Unis (l'Hexagone investit deux fois moins), ce qu'il évalue à un demi point annuel de PIB. L'objectif est que 100 % des entreprises françaises soient connectées à l'Internet haut débit en 2012 (contre 50 % aujourd'hui), que 80 % possèdent un site Internet (30 % aujourd'hui), et 15 % un site de commerce électronique (2,5 % aujourd'hui). Pour atteindre cet objectif, les actions suivantes sont envisagées :

  • Mettre en place des « ambassadeurs du numérique pour les PME » pour fournir aux entreprises des diagnostics et bilans sur leur utilisation des TIC, afin de les inciter à améliorer leur productivité ;
  • Mobiliser 1.000 conseillers au numérique à partir des réseaux d'appui aux entreprises (CCI, CMA, EPN, CGA, AGA, Expertscomptables...) pour indiquer aux TPE/PME les bonnes pratiques et les initier aux usages ;
  • Mettre en place une offre de financement destinée aux entreprises de moins de deux ans et de moins de 20 salariés, pour l'acquisition de leurs équipements informatiques, télécoms et Internet ;
  • Développer en collaboration avec les fournisseurs d'accès à Internet des offres d'accès haut débit compétitives et performantes à destination des PME/TPE ;
  • Soutenir le développement d'un réseau social de « webschool » sur l'ensemble du territoire fondé sur des initiatives personnelles et associatives ;
  • Inciter les CCI et les chambres de métiers et de l'artisanat à créer un référentiel d'équipement et de bonnes pratiques numériques à l'attention des conseillers d'entreprises présents dans les réseaux d'appuis afin de proposer des formations adaptées ;
  • Inviter les CCI et CMA à créer un référentiel métier dans les domaines du conseil et de l'accompagnement informatique ;
  • Créer un baromètre annuel de l'équipement et de l'usage de l'Internet et des TIC dans les TPE et PME ;
  • Mener en 2009 une campagne de pédagogie et de sensibilisation à l'usage des TIC dans les PME/TPE sur les atouts et les risques liés à Internet.

    Accélérer la mutation environnementale. L'idée consiste à faire contribuer les TIC à la croissance durable, sachant que les appareils électroniques et informatiques représentent actuellement 2 % des émissions de gaz à effet de serre. Les mesures suivantes sont prévues :
  • Améliorer les matériels et les processus de production pour limiter la consommation d'énergie et développer le recyclage ;
  • Créer le prix Green IT et le prix TIC au service des Cleantech, dans le cadre du comité d'orientation stratégique des éco-industries, afin de valoriser les entreprises qui montrent l'exemple dans ce domaine.

    Dynamiser la R&D dans les TIC. Le gouvernement souhaite soutenir le secteur des TIC par la recherche pour maintenir la compétitivité de la France, en adoptant une stratégie nationale concertée qui s'appuiera sur le travail accompli par les acteurs public du financement (Agence nationale de la recherche, DGE, Oseo Innovation...). La stratégie couvre les points suivants :
  • Veiller à l'attractivité des salaires par rapport à la concurrence internationale, s'investir dans des collaborations bilatérales autour d'objectifs de recherche ciblés, favoriser l'émergence de pôles d'excellence autour de pôles de compétitivité et de réseaux thématiques de recherche avancée, améliorer la collaboration des pôles de compétitivité avec l'enseignement supérieur ;
  • Renforcer les liens entre PME et recherche académique.

    Le Medef s'est félicité des ambitions à long terme du plan de développement de l'économie numérique, qui selon l'organisation patronale « permet enfin à la France de se doter d'une stratégie d'ensemble sur l'un des principaux leviers de croissance des pays industrialisés ».


    Raphaële Karayan

    En savoir plus :

    TIC & PME 2010 : de nouveaux standards au service de la croissance (14/10/2008)

    http://francenumerique2012.fr/

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS