Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le plan du gouvernement contre la hausse du prix des carburants

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Le 14 novembre, Édouard Philippe a présenté le plan d'action du gouvernement pour désamorcer la colère face à la hausse des prix du carburant. Le Premier ministre a annoncé une super-prime à la conversion et l'élargissement des indemnités kilométriques. Le 17 novembre, une manifestation d'envergure nationale est prévue en France contre la baisse du pouvoir d'achat et les taxes.

Le plan du gouvernement contre la hausse du prix des carburants
Édouard Philippe a présenté le plan d'action du gouvernement pour désamorcer la colère face à la hausse des prix du carburant. (Image d'archive)
© D.R.

Le mercredi 14 novembre, le gouvernement a présenté son plan d’action pour répondre à la contestation sur la hausse des prix du carburant. Présentées comme un "plan de transformation" de notre consommation d'énergie, ces annonces interviennent trois jours avant une première manifestation nationale des “gilets jaunes”, prévue le samedi 17 novembre. Un mouvement né chez les automobilistes et qui dénonce plus largement les taxes et la baisse du pouvoir d’achat.

Dénoncée par les manifestants, la hausse de la “taxe carbone” était au centre de l’attention ces derniers jours. "On ne va pas annuler les hausses", a averti le Premier ministre Édouard Philippe le matin du 14 novembre, au micro de RTL.

Super-prime à la conversion et indemnités kilométriques élargies

À la place, le chef du gouvernement a annoncé le développement “massif” de la prime à la conversion automobile : "Nous allons faire en sorte que pour les 20% des Français les plus modestes, une super-prime soit créée qui permettra de passer à 4000 euros." Le gouvernement espère ainsi délivrer cette prime à un million de personnes d’ici 2022 contre les 500 000 prévues au départ.

Actuellement, cette prime va de 1000 à 2500 euros et elle devrait profiter à 250 000 personnes d’ici fin 2018. Le gouvernement et les constructeurs automobiles s’étaient également prononcés pour le renforcement de cette prime le 29 octobre.

Deuxième grande mesure annoncée par le Premier ministre : modifier et élargir l'avantage fiscal des indemnités kilométriques pour aider “les gros rouleurs, ceux qui font 60 ou 70 kilomètres par jour”.

Mettre fin au chauffage au fioul individuel

Édouard Philippe a également présenté des mesures énergétiques. Le gouvernement "va encore élargir le chèque énergie", a-t-il expliqué. Contre 3,6 millions de foyers actuellement, le chèque énergie touchera désormais 5,6 millions de foyers. Il permet d'aider les personnes à faibles revenus à payer leurs factures d'énergie (gaz, électricité...). En 2019, le montant de cette aide doit passer de 150 à 200 euros, une hausse déjà prévue avant l'intervention à la radio d'Édouard Philippe.

Le Premier ministre a également annoncé la disparition du chauffage au fioul individuel d'ici 10 ans. Pour ce faire, le gouvernement mettra en place une prime à la conversion des chaudières.

Un plan de 500 millions d'euros

L’ensemble de ces mesures pour l'automobile et l'énergie va représenter un plan à hauteur de 500 millions d’euros pour le budget de l’État. Le président de la République, Emmanuel Macron, devrait revenir sur le sujet le soir du 14 novembre. Il livrera un entretien à TF1 depuis le porte-avions Charles de Gaulle, à Toulon (Var).

Les annonces du gouvernement ne devraient pas suffire à calmer les "gilets jaunes", mouvement soutenu par les partis de droite, d'extrême droit et d'extrême gauche. "Toutes ces petites mesurettes, est-ce qu'elles compensent l'explosion de la facture sur l'essence et le diesel ? Non", a réagi Laurent Wauquiez, président des Républicains, sur BFMTV. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle