Le plan de relance de Fret SNCF déraille avant d’entrer en gare

Le gouvernement avait prévu de recapitaliser et de filialiser Fret SNCF pour relancer l’activité, il semble bien que ce projet ait du plomb dans l’aile. La direction de la SNCF envisage de sabrer dans les effectifs.

Partager
Le plan de relance de Fret SNCF déraille avant d’entrer en gare
Fret SNCF à nouveau dans la tourmente.

Le rapport Spinetta, boussole du gouvernement pour réformer le ferroviaire conseillait de recapitaliser Fret SNCF – endetté à hauteur de 4,3 milliards d’euros -, puis de la filialiser. Problème, il semble que l’Europe ne l’entende pas de cette oreille et qu’elle ait retoqué cette éventualité. La branche fret est considérée comme étant subventionnée par la SNCF. Du coup, le comité d’entreprise qui devait avoir lieu le 11 juillet pour annoncer la filialisation aux représentants du personnel a été ajourné, selon une source interne à l’entreprise. A priori, la SNCF préparerait une nouvelle version qui serait ensuite défendue à Bruxelles par le gouvernement.

A LIRE AUSSI

FRET la voie étroite

Mais alors que le gouvernement par la voix de son ministre de la Transition écologique martèle depuis plus d’un an que le fret ferroviaire est une priorité pour réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre en diminuant la part de la route dans le transport de marchandises, ces mauvaises nouvelles mettent à mal cette stratégie. Et un représentant syndical de s’inquiéter : "On est déjà dans une situation plus que morose. Maintenant, on peut craindre le pire."

Un équilibre en 2021

Une note confidentielle du 26 juin fait état précisément de 753 suppressions d’emplois sur un total de 5 550, soit14% des effectifs. Le but est de retrouver un équilibre avec une marge opérationnelle positive en 2021. Elle serait alors de 12 millions d’euros, contre un résultat négatif de -160 millions d’euros envisagé pour 2018, en partie imputable aux journées de grève.

En faisant à nouveau le choix du malthusianisme, la direction de la SNCF va à l’encontre des promesses gouvernementales. Un spécialiste du dossier annonce que l’on "va clairement se focaliser sur les trafics rentables. On va transporter encore moins de marchandises." A moins que la filiale VFLI, qui emploie des cheminots sans le statut, reprenne ces trafics…

Pire encore, la suppression de 14% des effectifs ne pourra se faire selon certaines sources uniquement par le non remplacement des départs à la retraite. Autre sujet d’inquiétude pour les cheminots…

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS