Le plan de lutte contre la crise de la viande approuvé par l'UE

Les Etats membres de l'Union européenne se sont accordés sur une mise en place immédiate d'un plan d'action pour contrer la crise que traverse la filière viande après la découverte de viande chevaline dans des plats préparés surgelés censés contenir du boeuf.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le plan de lutte contre la crise de la viande approuvé par l'UE

"Les Etats membres approuvent le plan de la Commission pour détecter les fraudes dans la commercialisation de denrées alimentaires" contenant de la viande de cheval en lieu et place de viande de boeuf, annonce le 15 février un communiqué de Bruxelles.

Le plan va être mis en oeuvre "immédiatement", pour une durée initiale d'un mois. Plus de 2 000 tests sur des plats préparés à base de boeuf vont être menés par les autorités sanitaires de chaque Etat membre, "principalement au niveau des distributeurs, sur des produits alimentaires destinés au consommateurs final", explique la Commission.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'AFP rapporte que des tests seront aussi effectués sur la viande de cheval pour détecter la présence éventuelle de phénylbutazone, un anti-inflammatoire utilisé sur l'animal mais nocif pour la santé.

"Selon les règles actuelles, le nom des produits qui suggéraient la présence de boeuf alors qu'ils contenaient également d'autres espèces de viande, était trompeur et contrevenait à la législation", a rappelé l'exécutif européen.

L'UE prévoit de publier les premiers résultats de ce plan le 15 avril prochain.

Elodie Vallerey

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS