Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le plan de Canon pour retrouver dans deux ans son pic de chiffre d’affaires de 2017

Ridha Loukil , ,

Publié le

Plombé par la baisse des ventes d’appareils photo, Canon parie sur ses nouvelles activités dans la sécurité, le médical ou l’industrie pour reprendre la croissance. Avec l’objectif de retrouver en 2020 son pic de chiffre d’affaires de 36,1 milliards de dollars de 2017.  

Le plan de Canon pour retrouver dans deux ans son pic de chiffre d’affaires de 2017
Canon continue de diversifier ses activités traditionnelles en développant la reprographie, la sécurité et le médical.
© Canon

Le PDG de Canon, Fujio Mitarai, maintient le cap. Il compte poursuivre son plan stratégique à 5 ans lancé en 2016 avec la mission de compenser le déclin des activités traditionnelles dans l’impression, la bureautique et la photo par le développement des nouvelles activités dans la reprographie, la sécurité, le médical et l’industrie. " Dans ce plan de cinq ans, nous sommes en train de mettre au point un modèle de transformation de notre système de gestion des affaires, explique-t-il dans sa dernière présentation aux analystes le 1er mars dernier. Nous avons besoin de passer d'un secteur d'activité à un autre où nous pouvons nous attendre à une croissance plus forte. "

Cannibalisation de la photo par les smartphones

En 2018, le groupe japonais, qui compte 195 000 personnes dans le monde, dont 73 500 au Japon, affiche des résultats mitigés avec un chiffre d’affaires en recul de 3,1% à 35,6 milliards de dollars, même si les bénéfices d’exploitation et net sont en légère hausse. L’activité bureautique (copieurs et imprimantes laser pour entreprises), qui forme 45% du chiffre d’affaires total, est en stagnation, alors que l’activité d’imagerie grand public (matériels photo et imprimantes à jet d’encre), qui pèse 25,5% du total, est en baisse de 14,6%.

La photo, activité historique, porte l’image de l’entreprise. Mais du fait de la cannibalisation par les smartphones, elle est en perte de vitesse. Les livraisons sont tombées de 9,5 millions d’appareils en 2017 à 8,2 millions en 2018, et devraient reculer encore à 7,7 millions en 2019 selon les prévisions de la société. Canon tente d’amortir le déclin en se développant sur le créneau porteur des appareils photo hybrides, dont les performances tendent à se rapprocher de celles des appareils Reflex traditionnels. Mais Fujio Mitarai reste lucide. "La baisse va se poursuivre", prévient-il.

Pour rebondir, il mise sur la diversification entamée en 2005 dans les équipements de reprographie, les caméras de sécurité, le médical et les équipements de lithographie utilisés dans la production de semi-conducteurs et d’écrans plats. Cette diversification s’est opérée par des acquisitions stratégiques comme celles d’Océ en 2005 dans la reprographie, de Milestone en 2010 et Axis Communications en 2015 dans les caméras IP, et du médical de Toshiba en 2016. Ces nouvelles activités représentent 23% du chiffre d’affaires en 2018, contre seulement 9% en 2015. Et l’ambition de Fujio Mitarai est de les faire passer à 30% en 2020. De quoi retrouver alors le pic de chiffre d’affaires de 36,1 milliards de dollars de 2017.

Revitalisation des anciennes activités

Mais le patron de Canon ne veut pas oublier pour autant les anciennes activités, qui rapportent encore la grande partie des bénéfices indispensables au financement de l’ensemble des activités du groupe. Au contraire, il cherche à les revitaliser de façon à faire mieux que le marché et gagner des parts de marché. Il mise pour cela sur l'innovation, la réduction des coûts et le renforcement du commercial. " Au cours des trois dernières années, nous avons achevé le processus complet de transformation de notre portefeuille d’activités, affirme-t-il. Au cours des deux prochaines années de notre plan, nous voulons renforcer davantage notre portefeuille d’activités de façon à réaliser un bond en avant supplémentaire pour l'avenir à partir de 2021." 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle