L'Usine Aéro

Le plan d’Airbus pour commercialiser un avion zéro émission à hydrogène dès 2035

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vu sur le web À la demande du gouvernement, Airbus veut mettre en service un avion à hydrogène dès 2035. Le constructeur aéronautique révèle le 21 septembre son plan pour tenir l’objectif.

Le plan d’Airbus pour commercialiser un avion zéro émission à hydrogène dès 2035
Un concept d'avion à hydrogène présenté par Airbus.
© Airbus 2020 - All rights reserved - IIVS

Airbus rend sa copie. Lundi 21 septembre, à 14 heures, le constructeur aéronautique va dévoiler sa stratégie pour faire voler un avion commercial à hydrogène en 2035. Un pari difficile et lancé par le gouvernement français dans le cadre du plan de relance. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise européenne a travaillé sur trois concepts.

“Un avion décarboné ne nécessite pas de rupture technologique majeure"

Dans un entretien avec Le Parisien, Guillaume Faury présente l’avion à hydrogène comme un “axe stratégique prioritaire”. "Développer un avion décarboné ne nécessite pas de rupture technologique majeure", tempère le président exécutif d’Airbus qui parle tout de même d’un chantier à plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Dans le secteur, d’autres experts ont souligné à l’inverse la complexité technique du projet. Stéphane Cueille, directeur R & T et innovation de Safran, décrivait dans nos colonnes l’hydrogène comme “la voie la plus en rupture” pour l’avion zéro émission. De son côté, Guillaume Faury souligne qu’Airbus utilise déjà des systèmes propulsifs à hydrogène pour la fusée Ariane et pour des satellites.

Trois concepts en développement

Airbus devrait présenter le 21 septembre trois concepts qui jetteront les bases du chantier. Tout d’abord, “un avion de configuration classique pouvant aller jusqu'à 200 places avec un rayon d'action permettant de faire plus de 3 500 kilomètres”, décrit Guillaume Faury au Parisien. Dans cet appareil, le réservoir d’hydrogène liquide serait positionné à l’arrière de l’avion. Aujourd’hui, le kérosène est généralement stocké au niveau des ailes au centre de l’avion.

Le second concept : un avion à hélice d’une capacité de 100 passagers et destiné à des vols plus courts. Guillaume Faury parle d’un troisième concept “plus disruptif” en parlant d’une “aile volante d'environ 200 places qui permet d'étudier une configuration complètement différente pour le stockage de l'hydrogène et la propulsion". En février, Airbus avait déjà présenté un démonstrateur d’aile volante baptisé Maveric.

Une mise en compétition des technologies jusque 2025

Côté calendrier, Guillaume Faury estime que la mise en compétition des différentes technologies durera cinq ans. Le dirigeant prévoit ensuite deux années pour sélectionner des fournisseurs et des sites industriels. “Donc, la mise en programme est prévue aux environs de 2028” complète le président. Il souligne le besoin d’ajuster la réglementation aérienne pour mettre en service l’avion vert en 2035.

“Il faudra également que les infrastructures dans les aéroports soient prêtes et que l'hydrogène vert soit disponible en grande quantité”, ajoute-t-il. Le gouvernement français a présenté le 8 septembre son plan pour développer une filière de l’hydrogène décarboné en France.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

21/09/2020 - 11h50 -

Nous sommes rentrés dans le temps des mutations. Une mutation redéfinit le rôle de tous les acteurs. Nous devons prendre des décisions similaires dans le secteur du ciment, ou plutôt de la construction, de l’énergie bien sûr, de l’isolation, de l’agriculture ... et penser toutes les mesures d’accompagnement nécessaires, que ce soit pour les individus ou les entreprises.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte