Le plan d’Airbus pour commercialiser un avion zéro émission à hydrogène dès 2035

À la demande du gouvernement, Airbus veut mettre en service un avion à hydrogène dès 2035. Le constructeur aéronautique révèle le 21 septembre son plan pour tenir l’objectif.

Partager
Le plan d’Airbus pour commercialiser un avion zéro émission à hydrogène dès 2035
Un concept d'avion à hydrogène présenté par Airbus.

Airbus rend sa copie. Lundi 21 septembre, à 14 heures, le constructeur aéronautique va dévoiler sa stratégie pour faire voler un avion commercial à hydrogène en 2035. Un pari difficile et lancé par le gouvernement français dans le cadre du plan de relance. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise européenne a travaillé sur trois concepts.

“Un avion décarboné ne nécessite pas de rupture technologique majeure"

Dans un entretien avec Le Parisien, Guillaume Faury présente l’avion à hydrogène comme un “axe stratégique prioritaire”. "Développer un avion décarboné ne nécessite pas de rupture technologique majeure", tempère le président exécutif d’Airbus qui parle tout de même d’un chantier à plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Dans le secteur, d’autres experts ont souligné à l’inverse la complexité technique du projet. Stéphane Cueille, directeur R & T et innovation de Safran, décrivait dans nos colonnes l’hydrogène comme “la voie la plus en rupture” pour l’avion zéro émission. De son côté, Guillaume Faury souligne qu’Airbus utilise déjà des systèmes propulsifs à hydrogène pour la fusée Ariane et pour des satellites.

Trois concepts en développement

Airbus devrait présenter le 21 septembre trois concepts qui jetteront les bases du chantier. Tout d’abord, “un avion de configuration classique pouvant aller jusqu'à 200 places avec un rayon d'action permettant de faire plus de 3 500 kilomètres”, décrit Guillaume Faury au Parisien. Dans cet appareil, le réservoir d’hydrogène liquide serait positionné à l’arrière de l’avion. Aujourd’hui, le kérosène est généralement stocké au niveau des ailes au centre de l’avion.

Le second concept : un avion à hélice d’une capacité de 100 passagers et destiné à des vols plus courts. Guillaume Faury parle d’un troisième concept “plus disruptif” en parlant d’une “aile volante d'environ 200 places qui permet d'étudier une configuration complètement différente pour le stockage de l'hydrogène et la propulsion". En février, Airbus avait déjà présenté un démonstrateur d’aile volante baptisé Maveric.

Une mise en compétition des technologies jusque 2025

Côté calendrier, Guillaume Faury estime que la mise en compétition des différentes technologies durera cinq ans. Le dirigeant prévoit ensuite deux années pour sélectionner des fournisseurs et des sites industriels. “Donc, la mise en programme est prévue aux environs de 2028” complète le président. Il souligne le besoin d’ajuster la réglementation aérienne pour mettre en service l’avion vert en 2035.

“Il faudra également que les infrastructures dans les aéroports soient prêtes et que l'hydrogène vert soit disponible en grande quantité”, ajoute-t-il. Le gouvernement français a présenté le 8 septembre son plan pour développer une filière de l’hydrogène décarboné en France.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur(e) Calculs Mécaniques F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS