Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le plan "Action 2016" d'Areva bénéfique pour ses résultats

Elodie Vallerey ,

Publié le

Le groupe nucléaire public Areva a relevé jeudi l'ensemble de ses perspectives financières pour 2012. Le premier semestre lui avait permis de récolter les premiers fruits de son plan de redressement "Action 2016", engagé fin 2011 après la catastrophe de Fukushima.

Le plan Action 2016 d'Areva bénéfique pour ses résultats © D.R. - Areva

Sur le semestre écoulé, le groupe a annoncé avoir dégagé un bénéfice net part du groupe de 80 millions d'euros, soit une chute de 78 % par rapport à la même période de 2011, au cours de laquelle il avait engrangé 361 millions.

Mais les autres indicateurs sont bien orientés: Areva a fait état parallèlement d'une hausse de 8,3 % de son chiffre d'affaires, à 4,3 milliards d'euros, et d'une progression de 4,8 % de son carnet de commandes par rapport à un an plus tôt, à 45,2 milliards.

De même, l'excédent brut d'exploitation (EBE) a augmenté d'un demi-milliard d'euros, à 725 millions (hors exceptionnels), et la trésorerie libre s'est améliorée de 328 millions d'euros, même si elle reste fortement négative, à -591 millions.

"Les résultats du 1er semestre 2012 démontrent l'engagement réussi du plan 'Action 2016'", a commenté le président du directoire du groupe Luc Oursel, cité dans le communiqué.

Poussé par cette "performance encourageante", le groupe a relevé l'ensemble de ses perspectives financières pour 2012.

Il table désormais sur une croissance de 4 à 6% de ses activités nucléaires (au lieu de 3 à 6% précédemment), un chiffre d'affaires autour de 600 millions d'euros dans les énergies renouvelables, un EBE supérieur à 950 millions (au lieu de 750), et une trésorerie libre négative inférieure à 1,25 milliard d'euros (au lieu de 1,5 milliard).

Enfin, le groupe se dit assuré de remplir dès cette année son objectif de 1,2 milliard d'euros de cessions, alors qu'il s'était donné jusqu'à fin 2013.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle