Quotidien des Usines

Le Piston Français se dote d’une nouvelle usine en Seine-et-Marne

, , , ,

Publié le

Le groupe Le Piston Français investira 10 millions d’euros d’ici 2018 dans sa nouvelle usine de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) afin d’accompagner le groupe Safran son principal client.

Le Piston Français se dote d’une nouvelle usine en Seine-et-Marne
Le Piston Français investira 10 millions d’euros d’ici 2018 dans sa nouvelle usine de Savigny-le-Temple
© Le Piston Français

Les entreprises citées

Le groupe de mécanique Le Piston Français (LPF), spécialiste des pièces pour l’aéronautique, a profité, lundi 2 mars, de la visite de Marc Ventre le directeur général délégué des opérations du groupe Safran pour présenter sa nouvelle usine de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) dont la réalisation représente un investissement de quelque 10 millions d’euros sur quatre ans.

Déjà implantée dans la même commune depuis les années 70, Le Piston Français, dont le siège social est à Toulouse (Haute-Garonne), a décidé de déménager il y a trois ans,  pour moderniser son outil de production avec pour principal objectif de pérenniser ses relations avec le groupe Safran dont les usines d’Evry-Corbeil (Essonne) et Melun-Villaroche sont toutes proches de Savigny-le-Temple.

"L’ambition de notre groupe est de rester dans la mécanique mais de le faire à plus grande échelle et en jouant toujours la proximité avec nos clients", a indiqué Thomas Corbel, président du Piston Français.

La disponibilité d’un ancien local logistique a permis à l’entreprise de disposer de 9000 mètres carrés. Sur l’ensemble, 5500 mètres carrés sont dédiés à l’usinage (tournage, fraisage et ajustage) de pièces mécaniques dont certaines de très grande taille et 1500 mètres carrés réservés pour l’assemblage de modules moteurs.

"Notre positionnement repose sur les pièces et les ensemble mécaniques. Notre projet est de professionnaliser la réalisation de pièces en sous-traitance globale de production", a rappelé Thomas Corbel.

En service depuis l’été dernier, la nouvelle usine qui constitue le principal site du groupe LPF a réalisé un chiffre d'affaires de 26,5 millions d'euros en 2014 avec159 salariés. Une quarantaine d'emplois devraient être créés d'ici 2018.

Un marché contractualisé de 83 millions d’euros

Le Piston Français qui travaille également pour Airbus Group ou Bombardier peut s’appuyer sur une charge de travail importante pour les années à venir car il a été retenu dans la chaîne d’approvisionnement du futur moteur Leap développé par la Snecma, filiale de Safran, et General Electric. L’entreprise a passé un marché contractualisé de 83 millions d’euros pour le seul moteur Leap a révélé, en substance Thomas Corbel.

"Notre souhait est de nous appuyer sur un réseau de fournisseurs capables de gagner en gamme et de nous accompagner alors que l’on atteint des niveaux de production sans précédent", s’est pour sa part, félicité Marc Ventre.

Construit autour de cinq sociétés, le groupe Le Piston Français a réalisé 73 millions d’euros en 2014 avec 570 personnes. Il ambitionne 100 millions d’euros en 2018.

Patrick Désavie

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte