Le PIB japonais a diminué moins que prévu au 2e trimestre

TOKYO (Reuters) - L'économie japonaise s'est contractée à un rythme moins élevé que prévu au deuxième trimestre, période de reprise graduelle des exportations et de la production après le séisme et le tsunami dévastateurs du 11 mars, montrent les statistiques du gouvernement lundi.

Partager

Les économistes parient sur un rebond au troisième trimestre, alors que les entreprises ont rétabli plus rapidement que prévu les chaînes d'approvisionnement affectées par la catastrophe.

La croissance japonaise reste toutefois dépendante d'un environnement incertain, marqué par les craintes d'une nouvelle appréciation du yen, néfaste aux sociétés exportatrices, ou d'une crise liée aux problèmes d'endettement en Europe.

Le produit intérieur brut s'est replié de 0,3% entre avril et juin, après -0,9% de janvier à mars. Les économistes attendaient en moyenne 0,7% de contraction.

Sur un an, l'économie recule de 1,3%.

La consommation des ménages, qui représente 60% de l'économie, a diminué de 0,1% d'avril à juin.

La demande extérieure - les exportations nettes - a fait baisser le PIB de 0,8 point de pourcentage, le désastre du 11 mars ayant empêché certains fabricants de livrer leurs produits hors de l'archipel.

Tetsushi Kajimoto, Rie Ishiguro, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS