Le PIB allemand a rebondi de 0,3% au 2ème trimestre

L’économie allemande a retrouvé des couleurs au deuxième trimestre 2009.

Partager

Le PIB allemand a rebondi de 0,3% au 2ème trimestre

Selon les chiffres publiés par l’office fédéral des statistiques, le PIB de la première économie d’Europe a progressé de 0,3%, lui permettant statistiquement de sortir de la récession, la plus importante depuis la Seconde guerre mondiale. Comme en France, l’annonce de cette hausse a été une surprise, puisque les analystes tablaient sur une contraction de l’économie allemande de 0,3%. Au premier trimestre, le PIB avait reculé de 3,8% dans la première estimation, corrigée à -3,5%. Ces données ne sont qu’une première estimation, dont les détails seront dévoilés le 25 août.

Les facteurs qui ont permis cette amélioration de l’économie sont d’après l’office fédéral des statistiques, « l’augmentation de la consommation privée et publique et le regain d’activité dans la construction ». Sur cette période, la balance commerciale a aussi contribué à cette hausse, les importations chutant plus rapidement que les exportations. « Ces chiffres montrent que le pire de la récession est derrière nous », affirme le ministre de l’Economie, Karl-Theodor zu Guttenberg. Une aubaine pour la France, l'Allemagne étant son principal partenaire commercial.

Prudence

Reste que d’autres indicateurs viennent atténuer l’optimisme. « La question est de savoir combien de temps cela va durer. Il reste un grand nombre de problèmes que nous n’avons pas réglés. Le secteur bancaire en particulier reste dépendant de la protection de l’Etat », a expliqué Jens-Olivier Niklash de LBBW. Sans oublier la montée du chômage. « Si les entreprises décident de commencer à limoger des salariés à l’automne plutôt que de réduire le nombre d’heures travaillées, cela aura un impact négatif sur les salaires et affectera la consommation », a expliqué Christian Dreger de l’Institut économique. Du côté du gouvernement, les chiffres du deuxième trimestre sont pris avec prudence. « Il n’y a aucune raison d’être euphorique, car nous avons encore un long chemin à parcourir avant que l’économie ne revienne à son niveau de l’an dernier », a commenté le ministre de l’Economie, Karl-Theodor zu Guttenberg.

En rythme annuel, le PIB au deuxième trimestre recule de 7,1%, après -6,4% au premier trimestre. Pour l’année, le gouvernement table sur une baisse de 6% du PIB.

- 0,1% en zone euro au deuxième trimestre

Les chiffres des PIB français et allemands ne permettent pourtant pas à la zone euro de retrouver une croissance. L’institut Eurostat a annoncé jeudi 13 août que le PIB de la zone euro avait reculé de 0,1% au deuxième trimestre, même s’il reste en amélioration par rapport au chiffre du premier trimestre (-2,5%). Pour les 27 pays de l’Union européenne, la chute du PIB est de 0,3%.

Dans le détail, la France et l’Allemagne sont rejoints dans la croissance du PIB par la Grèce et le Portugal (0,3% chacun) et devancés par la Slovaquie, dont le PIB bondit de 2,2%. A l’inverse, l’Italie voit son PIB chuter de 0,5%, un chiffre légèrement meilleur à celui du PIB britannique (-0,8%) ou de celui des Pays-Bas (-0,9%).

Autant de chiffres qui viennent contraster les propos de Jürgen Stark, membre du directoire de la Banque centrale européenne, qui a affirmé dans le quotidien allemand Börsen Zeitung, que « la zone euro pourrait renouer avec la croissance plus tôt qu’estimé initialement, au regard de certains signes de stabilisation de l’activité économique », comme la reprise de la production industrielle.

%%HORSTEXTE:%%
BARBARA LEBLANC

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS