Le pétrole brut termine en nette hausse à New York

NEW YORK (Reuters) - Les cours du brut américain ont terminé nette hausse en mardi, en réaction à la prévision d'une baisse de la demande de pétrole par l'AIE et à un dollar plus faible qui a incité les investisseurs à l'achat d'actifs risqués.

Partager

Le contrat à octobre sur le brut américain a terminé en hausse de 2,02 dollars, soit 2,29%, à 90,21 dollars le baril, touchant un plus haut de cinq semaines.

La même échéance sur le Brent a clôturé en baisse de 36 cents, soit 0,32%, à 111,89 dollars le baril.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit que la demande en pétrole connaîtra une croissance moins rapide que prévu en raison du ralentissement de la croissance économique mondiale.

Une interdiction des investissements européens dans le secteur pétrolier en Syrie entrera en vigueur au début de la semaine prochaine si les Etats membres de l'UE formalisent d'ici là un accord politique trouvé mardi, ont par ailleurs indiqué plusieurs sources diplomatiques européennes.

Cette interdiction ne comporterait pas de seuil minimum, concernerait seulement les nouveaux investissements et interdirait également les coentreprises et prises de participation dans des entreprises syriennes d'exploration, de production et de raffinage, ont précisé ces sources.

Service économique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS