L'Usine Aéro

Le Pentagone perd patience sur le programme F-35 Joint Strike Fighter

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

Le développement plus long que prévu du casque empêche le département de la Défense américain d’amorcer la phase de tests opérationnels de leur futur chasseur.

Le Pentagone perd patience sur le programme F-35 Joint Strike Fighter © Lockheed Martin

Les problèmes s’accumulent pour les Etats-Unis et leur programme F-35 Joint Strike Fighter, le nouvel avion de chasse de l’armée construit par Lockheed Martin et prévu pour remplacer rapidement la flotte vieillissante de Boeing F/A-18 Hornets.

Le 7 septembre, les officiels du Pentagone ont été contraints de reporter la phase de tests opérationnels du F-35, comme cela était programmé. La faute aux défis constants auxquels est confronté le casque high-tech des futurs pilotes, qui fait partie intégrante des systèmes de défense de l’appareil.

Développé par Vision Systems International, une joint venture entre l’israélien Elbit Imaging et l’américain Rockwell Collins, ce casque devrait permettre à ses utilisateurs de voir les données de l’avion à partir de tous les capteurs, plancher et parois y compris.

Le corps américain des Marines, le premier destiné à recevoir les jets aux Etats-Unis, espérait pouvoir commencer à les utiliser cette année,  mais les nombreuses restructurations du programme ont conduit à repousser la date de livraison des F-35 de plusieurs mois.

Le constructeur Lockheed Martin a même annoncé avoir fait appel à un autre entrepreneur, le britannique BAE Systems, pour travailler sur un casque de remplacement au cas où celui de VSI ne respecte pas ses délais.

Beaucoup de frustration à la tête du secrétariat de la défense

"Ces types de défis sont normaux dans un programme de développement", s’est justifié Steve O'Bryan, vice-président de Lockheed Martin pour le programme F-35 JSF d'après Reuters.

Si les tests en vol semblent se dérouler comme prévu indépendamment des problèmes rencontrés par le développement du casque, les responsables de la défense américaine au Pentagone perdent patience, selon les sources proches du dossier interrogées par Reuters.

"Ils attendent plus de progrès dans le processus de développement de l’avion. Il y a beaucoup de frustration à la tête du département de la défense car ce n’est pas assez rapide", a déclaré l'une des sources.

En quelques années, le programme F-35 JSF est devenu le programme d'avion militaire le plus onéreux de l'histoire. En avril 2012, les services du département américain de la Défense ont publié une estimation du coût global du programme sur une période de 55 ans à 1 550 milliards de dollars.

Une estimation basée sur une vente de 2 443 avions pour les forces armées des États-Unis, dont 396 milliards de dollars américains pour les seuls frais de développement.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte