Le Pentagone met fin à son programme d'achats des Lakota d'Eurocopter

L'armée américaine a décidé de mettre un terme l'an prochain à ses achats d'hélicoptères Lakota, a indiqué le responsable du constructeur aéronautique européen EADS aux Etats-Unis, Sean O'Keefe. Il déplore l'impact des coupes budgétaires automatiques décidées par le Congrès américain alors que le Pentagone avait confirmé en novembre dernier une option pour acheter 34 Lakota, d'une valeur de 181,8 millions de dollars.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Pentagone met fin à son programme d'achats des Lakota d'Eurocopter

Le Pentagone a décidé de mettre un terme l'an prochain à ses achats d'hélicoptères Lakota d'Eurocopter, a indiqué lundi 13 mai le responsable du constructeur aéronautique européen EADS aux Etats-Unis, Sean O'Keefe.

Dans une tribune publiée sur le site du magazine Defense News, il explique que l'appareil est actuelement "assemblé par des effectifs très qualifiés, dont plus de la moitié sont d'anciens combattants, dans l'usine de production d'hélicoptères de mon groupe à Columbus, dans le Mississipi".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"L'armée a décidé qu'il serait temps de mettre fin à ce programme couronné de succès l'an prochain", ajoute Sean O'Keefe, fustigeant l'impact des coupes budgétaires automatiques décidées par le Congrès américain.

Pour remplacer le Lakota, hélicoptère développé par Eurocopter "dans le respect des délais et du budget prévus", l'armée s'apprêterait à "acheter plus d'hélicoptères tactiques Black Hawks et à en récupérer qui reviennent d'Afghanistan pour les modifier, alors que ces appareils coûtent deux fois plus cher à opérer et à entretenir", déplore en outre ce responsable d'EADS.

L'armée américaine avait confirmé en novembre à EADS une option pour acheter 34 hélicoptères UH-72A Lakota, d'une valeur de 181,8 millions de dollars, dont la livraison devait débuter en septembre. Cette option faisait partie d'un très gros contrat décroché en 2006 et qui prévoyait la livraison à l'armée de 347 hélicoptères d'ici 2016.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS