Le PDG de Finmeccanica dans la tourmente judiciaire

Giuseppe Orsi est soupçonné d’avoir payé des dessous de table pour la vente d’hélicoptères en Inde, selon des informations de la presse italienne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le PDG de Finmeccanica dans la tourmente judiciaire

Le président du groupe d’aéronautique et de défense italien nommé l’année dernière était à la tête d'AgustaWestland, une filiale du groupe, en 2010. C’est à cette période que la filiale a remporté un contrat portant sur douze hélicoptères commandés par l'Inde.

Or, un ancien responsable a indiqué que le groupe avait à cette époque payé des dessous de table pour la réalisation de ce contrat. Selon la presse les enquêteurs suspectent la Ligue du Nord d'avoir reçu de l'argent pour avoir agi en tant qu'intermédiaire dans la négociation de dessous de table. Elle a rejeté ces critiques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Du côté de Finmeccanica on assure que "ni AgustaWestland ni Finmeccanica n'ont commis d'irrégularités ou versé une quelconque commission pour le contrat avec le gouvernement indien comme le prouve une récente enquête du ministère de la Défense indien".

Mais chez les politiques italiens le ton n’est pas le même. Selon le sénateur Felice Belisario, du parti anti-corruption Italie des Valeurs (IDV), le gouvernement devrait renouveler toute la direction du groupe d’aéronautique.

En effet, le groupe avait déjà été secoué par des affaires de corruption en 2010. Elles avaient entraîné la démission du président Pier Francesco Guarguaglini après neuf ans à la tête du groupe.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS