Le PDG d'Airbus met la pression sur les banques

Thomas Enders s'inquiète d'une restriction des crédits. Le constructeur aéronautique qu'il dirige ne s'inquiète pas pour lui-même, mais pour ses clients : les prêts aux compagnies aériennes nécessitent beaucoup de fonds propres, et certaines banques menacent de se limiter dans le domaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le PDG d'Airbus met la pression sur les banques

"J'attends des banques et des organismes financiers qu'ils jouent leur rôle en matière de prêts garantis. Investir dans l'aéronautique signifie investir dans un actif réel qui a une valeur et une vraie perspective de croissance à long terme." Dans une interview au Figaro diffusée vendredi, le PDG d'Airbus a demandé aux banques de "jouer leur rôle", c'est à dire de continuer à prêter aux compagnies aériennes.

Certaines banques ont annoncé vouloir réduire la taille de leur bilan en se séparant d'activités trop consommatrices de fonds propres. C'est le cas des financements de flotte aéronautique. Comme en 2008, Airbus est prêt à aider financièrement ses clients. Tom Enders souligne également que si les banques françaises et européennes sont en difficulté, "de grandes banques américaines et chinoises restent très actives".

Concernant le contexte économique global, Thomas Enders affiche une certaine sérénité. "C'est la dette publique à la fois en Europe et aux États-Unis qui agitent les marchés financiers. Et aujourd'hui on commence à craindre que ces problèmes puissent avoir un impact sur l'économie réelle qui, elle, est dans une relative bonne forme. [...] nous ne voyons pas de nouvelle récession se profiler."

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS