Le PDG d’Airbus Group rassure les syndicats sur le plan Gemini

TOULOUSE (Reuters) - Les représentants de quatre syndicats d'Airbus Group se sont dits mardi "rassurés" par le patron de l'entreprise, qui les a reçus à leur demande pour évoquer la suppression de 1.164 postes en France prévues par le plan Gemini.

Partager
Le PDG d’Airbus Group rassure les syndicats sur le plan Gemini

Les syndicats FO, CGC, CFTC et CFDT, qui avaient exprimé leur inquiétude sur ce plan qui prévoit la fermeture du site de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, avec 308 emplois perdus d’ici 2018, ont dit leur confiance dans le dialogue social. "Même si Tom Enders ne s’est engagé sur aucune mesure, nous sommes un peu rassurés par la qualité du dialogue qui fait que nous serons appelés à nous revoir durant la procédure", a indiqué à la presse Françoise Vallin, coordinatrice CFE-CGC chez Airbus Group, ajoutant que le patron allemand avait souligné l’importance de "la flexibilité" dans cette procédure sociale.

"Nous avons insisté sur notre volonté de ne pas connaître de licenciement sec, ce à quoi Tom Enders a rappelé qu’il n’y avait jamais eu de telle mesure lors des précédents plans sociaux comme Power 8", a précisé la syndicaliste.

Les représentants syndicaux ont également alerté le PDG d’Airbus Group sur leurs craintes sur la fermeture du site de Suresnes et ses conséquences sur la recherche et le développement, primordial pour la stratégie de l’avionneur.

"C’est le début d’un processus long qui s’engage avec la direction qui nous a assuré que ce plan Gémini n’est pas en œuvre pour faire des économies mais pour réorganiser le groupe", a dit Patrick de Percina, délégué central CFE-CGC chez Airbus.

"Bon état d'esprit"

Pour le syndicat FO, premier au niveau du groupe, Tom Enders a été à l’écoute des demandes des acteurs sociaux, conscient du potentiel de ces postes situées en région parisienne. Yvonnick Dreno, délégué FO, a souligné le "bon état d’esprit de cette réunion", tout en rappelant qu’il n’accepterait pas de licenciements secs et qu’il attendait "une démarche d’accompagnement social ambitieuse pour ne laisser aucun des salariés de Suresnes sur le bord du chemin". La CGT, qui a réuni 10.5% des voix aux dernières élections, n'a quant à elle pas été invitée à cette rencontre.

Dans un communiqué, le syndicat a estimé que "le mouvement de protestation à Suresnes le 15 décembre semble n’avoir pas plu à la direction". Un comité central européen doit se tenir mercredi à Toulouse durant lequel le rapport final de l'expert du comité sur le plan Gemini sera remis à la direction. Cette publication lancera les consultations formelles sur les mesures sociales du plan, qui sera mis en œuvre le 1er juillet.

Gemini, annoncé le 30 septembre, conduira à donner au groupe et la filiale le seul nom d'Airbus à compter du 1er janvier avec une mise en oeuvre effective prévue en juillet et août 2017 d'un plan visant à éviter les doublons. Cette fusion permettra également de finaliser le déménagement à Toulouse du siège de la société qui était précédemment basé à Paris et Munich.

Tom Enders prendra la tête du nouvel Airbus et Fabrice Brégier sera son numéro deux tout en conservant la présidence de l'activité d'avions commerciaux.

(Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité Développement Système F/H

Safran - 10/11/2022 - CDI - Éragny

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Fourniture de bois et de matériel de menuiserie

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS