Le patronat déchiré sur la réforme de la formation professionnelle

Faute d’accord entre le Medef et la CGPME, en désaccord sur le financement de la formation, le Premier ministre a annoncé qu’il passerait par la loi pour réformer.

Partager
Le patronat déchiré sur la réforme de la formation professionnelle

A l’approche d’une importante séance de négociation entre partenaires sociaux, jeudi 21 novembre, au cours de laquelle sera abordée la question du financement de la formation, le patronat apparaît toujours divisé sur la question. La CGPME ne veut pas qu’on touche à l’obligation de cotiser 0,9% pour le plan de formation, un système qui permet une mutualisation des financements, donc le maintien d’un certain niveau de formation dans les petites et moyennes entreprises.

Une étude publiée mardi par Agefos PME, organisme collecteur de l’argent de la formation, apporte de l’eau au moulin de l’organisation patronale : pour 66% des dirigeants de TPE et PME, pas question de supprimer le 0,9%. Le tiers qui est favorable à cette disparition aimerait surtout que le taux baisse…

« Mieux vaut pas d’accord qu’un accord mou »

Côté Medef, même intransigeance, mais en faveur d’une suppression de cette obligation, ce qui permettrait de laisser les entreprises libres de définir leur budget formation. La semaine dernière, Jean-François Pilliard, vice-président du Medef en charge du social, se montrait encore très déterminé. "Mieux vaut pas d’accord qu’un accord mou", déclarait-il, ajoutant que "si la CGPME campe sur ses positions, elle prendra ses responsabilités".

Une formule reprise par le Premier ministre, ce mercredi matin sur France Inter, qui perçoit des "résistances" sur cette réforme. "Si les partenaires sociaux ne réussissent pas, le gouvernement prendra ses responsabilités en début d’année, parce qu’il faut que les choses changent", a déclaré Jean-Marc Ayrault, qualifiant la réforme de la formation d’"indispensable".

Si les partenaires sociaux ne trouvent pas d’accord d’ici à fin décembre, une loi sera proposée au parlement début 2014.

Cécile Maillard

0 Commentaire

Le patronat déchiré sur la réforme de la formation professionnelle

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS