International

Le patron du gendarme aérien américain va lui-même tester en vol le Boeing 737 MAX

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/09/2020 À 07H23

La Federal Aviation Administration (FAA) va effectuer un vol d'évaluation sur le Boeing 737 MAX la semaine du 28 septembre aux États-Unis. Conformément à sa promesse, le patron de la FAA prendra lui-même les commandes de l'avion.

Le patron du gendarme aérien américain va lui-même tester en vol le Boeing 737 MAX
Le Boeing 737 MAX est interdit de vol depuis son implication dans deux catastrophes aériennes qui ont fait 346 morts en octobre 2018 et mars 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Gary He
© Gary He

Cloué au sol depuis mars 2019, le Boeing 737 MAX va subir un important vol d'évaluation la semaine du 28 septembre. La puissante autorité de l'aviation civile américaine (la FAA) a informé vendredi 25 septembre les élus du Congrès que le test se déroulerait à Seattle (États-Unis), fief industriel du constructeur aéronautique. L'avion sera piloté par le patron de la FAA en personne.

L'administrateur de la FAA, Steve Dickson, est un ancien pilote d'avion de ligne. Il prendra les commandes de l'appareil après avoir procédé à un entraînement sur un simulateur de vol. Il partagera ensuite ses observations avec le personnel technique de la FAA. Steve Dickson a déjà prévenu par le passé qu'il n'autoriserait pas le redécollage du 737 MAX tant qu'il ne l'aurait pas lui-même testé.

Vers une remise en service dès 2020 ?

La date exacte n'a pas été précisée mais le vol pourait se dérouler mercredi 30 septembre. Cette étape est importante pour la remise en service du 737 MAX. L'appareil est interdit de vol depuis son implication dans deux catastrophes aériennes qui ont fait 346 morts. Le 25 septembre, des actionnaires de Boeing ont déposé une plainte en accusant les dirigeants de l'entreprise de ne pas avoir mis en oeuvre toutes les actions nécessaires pour s'assurer de la sécurité du 737 MAX.

L'action Boeing a tout de même clôturé en hausse de 7 % à Wall Street après l'annonce de la FAA. Dans la journée du 25 septembre, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) avait indiqué que le 737 MAX pourrait obtenir une nouvelle autorisation de vol en novembre et reprendre une exploitation commerciale d'ici la fin de l'année 2020.

Avec Reuters (David Shepardson ; version française Jean-Stéphane Brosse)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte