Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le patron des Cycles Victoire, made in France, élu Auvergnat de l’année

Publié le

Made in France A 31 ans, Julien Leyreloup vient d'être sacré Auvergnat de l’année. Il est co-fondateur et gérant des Cycles Victoire, une entreprise française de l’industrie du cycle basée à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Le patron des Cycles Victoire, made in France, élu Auvergnat de l’année
Julien Lourleyre, patron des Cycles Victoire, made in France, élu Auvergnat de l’année 2014.
© Nicolas Joly - D.R

Créée en 2011, la PME des Cycles Victoires produit des cadres et des pièces de vélos en acier dans des ateliers situés à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et demeure l’une des seules à exercer cette activité de cadreur en France. Les Cycles Victoire conçoivent aussi des pièces en aluminium usinées chez des sous-traitants dans le Puy-de-Dôme et travaillent sur toutes les pratiques du cyclisme : du vélo de route au VTT en passant par le vélo urbain et le pignon fixe.

L’entreprise est très attachée à cette démarche de fabrication Made in France qui lui permet de créer des produits sur-mesure pour ses clients. "Le made in France en Auvergne, c’était vraiment l’idée de départ de l'entreprise qui a façonné les Cycles Victoire. C'est aussi la chose la plus dure à mettre en œuvre. Il y a très peu de vélos fabriqués en France. Il a fallu recréer le savoir-faire de A à Z. Cela prend beaucoup de temps et d'énergie. C’est pour ça que nous sommes contents d’avoir cette reconnaissance", analyse Julien Leyreloup.

Cette année, la PME clermontoise va réaliser 230 000 euros de chiffre d’affaires. "2014 a vraiment été une bonne année pour nous. Le contrat signé avec Berluti [NDLR : Les Cycles Victoire ont produit un vélo spécialement pour la célèbre marque de chaussures de luxe] a complètement changé la physionomie de l’entreprise. Cette exposition médiatique nous a permis d’élargir notre fichier clients et de nous donner une visibilité très appréciable."

Une visibilité qui pourrait encore grandir, puisque des contrats avec d’autres marques de luxe devraient être signés en 2015.

Geneviève Colonna d’Istria

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle