Le patron de Valeant va démissionner, Ackman entre au conseil

(Reuters) - Le groupe pharmaceutique canadien en difficulté Valeant Pharmaceuticals International a annoncé lundi que son directeur général, Michael Pearson, allait démissionner et que l'investisseur activiste Bill Ackman rejoindrait son conseil d'administration.
Partager
Le patron de Valeant va démissionner, Ackman entre au conseil

Valeant, qui dit avoir commencé à chercher un successeur à Michael Pearson, a annoncé la semaine dernière ne pas pouvoir exclure l'hypothèse d'un défaut de paiement sur sa dette de 30 milliards de dollars (26,6 milliards d'euros), qui serait lié au report de la publication de ses comptes.

Le groupe, qui fait l'objet de plusieurs enquêtes concernant ses pratiques commerciales et comptables, a également revu en forte baisse ses prévisions de résultats 2016.

Cette annonce a provoqué la chute du titre et fait perdre à Bill Ackman, dont la participation s'élevait le 8 mars dernier à 6,3%, plus de 700 millions de dollars en une séance.

Michael Pearson, qui a repris le travail il y a quelques semaines après deux mois d'arrêt pour une pneumonie, a assuré à Valeant une croissance à deux chiffres pendant des années grâce à une politique d'acquisitions et de hausse des prix des médicaments.

Valeant, qui devait initialement publier ses résultats trimestriels le 29 février, a promis de le faire le 29 avril. Le groupe a reconnu que ses chiffres 2015 manquaient de clarté et en a attribué la responsabilité à son directeur financier et à son commissaire aux comptes.

L'action Valeant, qui a culminé en août dernier à 263 dollars, s'est effondrée depuis. Lundi, elle gagnait plus de 10% à Wall Street vers 16h00, à 29,92 dollars.

Certains analystes doutent pourtant qu'un changement de direction puisse résoudre ses problèmes.

"A part quelques poches de croissance comme le Xifaxan ou les lentilles de contact, nous continuons de considérer que le portefeuille d'actifs de Valeant est faible et en érosion, et nous ne nous attendons pas à voir une nouvelle équipe de direction renouer avec la croissance", écrit dans une note Irina Koffler, analyste de Mizuho.

Le Xifaxan est un traitement du syndrome de l'intestin irritable.

(Ankur Banerjee à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS