Le patron de Tencent rencontre les autorités antitrust chinoises

par Pei Li et Julie Zhu
Le patron de Tencent rencontre les autorités antitrust chinoises
Pony Ma, fondateur de Tencent, le géant chinois des jeux vidéos et des réseaux sociaux, a rencontré les autorités antitrust chinoises ce mois-ci pour s'entretenir de la conformité de son groupe, a-t-on appris de deux personnes proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee

(Reuters) - Pony Ma, fondateur de Tencent, le géant chinois des jeux vidéos et des réseaux sociaux, a rencontré les autorités antitrust chinoises ce mois-ci pour s'entretenir de la conformité de son groupe, a-t-on appris de deux personnes proches du dossier.

Cette réunion est l'indication la plus concrète à ce jour que la répression antitrust sans précédent en Chine, qui a commencé à la fin de l'année dernière avec l'empire commercial Alibaba du milliardaire Jack Ma, pourrait bientôt cibler d'autres mastodontes de l'internet.

Pékin s'est engagé à renforcer la surveillance de ses grandes entreprises technologiques, qui comptent parmi les plus importantes et les plus valorisées au monde, en invoquant des inquiétudes quant à leur emprise sur le marché, à l'utilisation abusive qu'elles font des données qu'elles recueillent et aux violations des droits des consommateurs.

Tencent, dont l'application mobile de messagerie et de paiement WeChat est omniprésente en Chine, devrait être la prochaine à faire l'objet d'enquêtes plus pointues de la part des autorités antitrust, ont déclaré les sources.

La nouvelle de la réunion, qui n'avait pas été rapportée, intervient avant la publication des résultats trimestriels de Tencent, mercredi.

Les analystes s'attendent à une hausse de 42% de son bénéfice trimestriel, selon les données de Refinitiv, mais les investisseurs se concentreront sur l'évolution de la réglementation.

Pony Ma, qui n'était pas apparu en public depuis plus d'un an, s'est rendu à Pékin ce mois-ci pour la réunion parlementaire annuelle chinoise et il en a profité pour se rendre à l'administration d'Etat pour la régulation du marché (SAMR).

Le milliardaire fondateur de Tencent est un délégué parlementaire de la province de Guangdong, où se trouve le siège de la société, et il a demandé à rencontrer le directeur adjoint de la SAMR, Gan Lin, et d'autres responsables, selon les sources.

Ni Tencent, ni la SAMR n'ont répondu aux demandes de commentaires de Reuters.

Lors de leur réunion, les deux parties ont discuté de la manière dont Tencent pourrait mieux se conformer aux réglementations antitrust, a déclaré l'une des sources.

Wu Zhenguo, directeur du bureau anti-monopole de la SAMR, qui était également présent à la réunion, a exprimé son inquiétude quant à certaines pratiques commerciales de Tencent et a demandé au groupe de se conformer aux règles antitrust, a affirmé une autre source.

Toujours selon ces sources, la SAMR aurait recueilli des informations et examiné les pratiques monopolistiques de WeChat, ainsi que la manière dont l'application avait peut-être écrasé la concurrence.

Il n'était pas immédiatement su si les fonctionnaires de la SAMR avaient signalé aux dirigeants de Tencent des cas spécifiques de non-respect des règles antitrust.

Toutes les sources ont refusé d'être nommées en raison du caractère sensible de l'affaire.

(version française Camille Raynaud)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS